Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

La route du royallieu est ouverte

Autres informations / 01.09.2009

La route du royallieu est ouverte

Pas le temps de souffler.

Dimanche, Deauville ferme les portes de son meeting. Lundi, Chantilly accueille

le retour des estivants. Et mardi, Longchamp ouvre grand ses grilles. Et dès ce

premier jour, l’hippodrome du bois de Boulogne accueille quelques prétendantes

aux Groupes automnaux. Car tel est le profil du Prix de Liancourt (L). Réservée

aux pouliches de 3ans sur distance intermédiaire (2.100m cette année mais sa distance

était fixée à 2.000m au début des années 2000), cette épreuve sert souvent de

rampe de lancement à des pouliches un peu tardives. Tel était le cas en 2003

avec Actrice (Danehill), gagnante seulement à sa troisième sortie avant

d’inscrire son nom au palmarès du Prix Corrida (Gr2) l’année suivante. Depuis,

Actrice est devenu la mère d’Acteur Français (Galileo), un 3ans intéressant de

2009. Tel était aussi le cas l’an dernier. Si la lauréate Astrologie (Polish

Precedent) avait déjà gagné une Listed avant son succès dans le Prix de

Liancourt, ses dauphines, Très Rapide (Anabaa Blue) et Balladeuse (Singspiel),

devaient faire mieux par la suite. Toutes les trois se retrouvaient ainsi au

début octobre dans le Qatar Prix de Royallieu (Gr2) et cette fois les valeurs

s’inversaient : Balladeuse

prenait le meilleur sur Très Rapide et Astrologie (4e). La

 route du Qatar Prix de Royallieu est donc

ouverte.

 

Qertaas doit monter sur son

“Minerve”

Lauréate en mai à Longchamp

du Prix de la Seine (L), Qertaas (Linamix) n’a été revue qu’en août à Deauville

dans le Prix Minerve – Shadwell (Gr3). Seulement septième en cette occasion,

elle est pourtant la plus titrée au départ du Prix de Liancourt. Seule

titulaire de Listed du lot, elle a aussi déjà précédé plusieurs de ses rivales

comme Landskia (Lando) et Divine Comedy (Daylami) dans le Prix de la Seine. Ce

n’est sans doute pas du côté de ces dernières qu’il faut chercher les

potentielles lauréates et adversaires principales à Qertaas. En revanche

Jakonda (Kingmambo) vient de précéder nettement Qertaas dans le Prix Minerve en

s’octroyant la cinquième place. Cette pouliche tardive, qui a mis du temps à

gagner son maiden (en juin à sa quatrième sortie), peut dorénavant viser un

succès de black-type. Le 14 juillet, elle n’a échoué que d’une encolure à

Longchamp. Seul le fait qu’elle revienne sur 2.100m après s’être produite sur

2.400m et plus pourrait la désorienter. Mais Alain de Royer Dupré a dû

parfaitement mesurer ce paramètre.

 

Sand River, un peu comme

Actrice

Même si elle a couru à 2ans,

Sand River (High Chaparral) a mis un peu de temps pour se révéler. Lauréate au

printemps de sa course “B”, elle ne réapparaît que maintenant en compétition.

Elle présente le profil type d’une pouliche qui peut faire un grand second

semestre comme Elie Lellouche a déjà aimé à le pratiquer. Sand River pourrait

d’ailleurs emboîter les pas d’Actrice qui défendait les mêmes couleurs, et le

même élevage “Wildenstein”. Sand River provient de la famille des “S”, une des

plus éclectiques des bleus avec Steinlen (Habitat), champion aux États-Unis, ou

Scout Master (Marignan), un cheval de haies.

 

 

Flash Dance a un modèle :

Très Rapide

Acquis par Henri Malard pour

son papier de poulinière, Flash Dance (Zamindar) a déjà obtenu des galons

valorisants avec sa deuxième place dans le Prix Madame Jean Couturié (L) à

Vichy. Elle n’a jamais déçu depuis ses débuts. Si Henri-Alex Pantall lui a

évité le meeting deauvillais, c’est pour lui offrir une fraîcheur minimale pour

ce Prix de Liancourt. Il reste à Flash Dance à faire aussi bien… ou mieux que

Très Rapide l’an dernier (2e), également sous la coupe de l’entraîneur angevin.

 

Russiana et Biased : des cas

opposés

La ? JDG

Rising Star ? Russiana (Red Ransom) a pour l’instant servi

une douche froide en 2009 après avoir ébloui lors de sa seule sortie de 2008.

Il lui faut maintenant retrouver le sublime de l’an dernier. À l’opposé, Biased

(Haafdh) a suivi la voie des handicaps et reste sur deux succès dans des

épreuves labellisées Quinté. Pour elle, il s’agit de repousser encore ses

limites.

 

Des étrangères avides

Les présentations de

l’Anglaise Lady Francesca (Montjeu) et de l’Espagnole You or No One (Falbrav)

dénotent clairement de l’avidité : l’avidité de dévorer du black-type. La

première est encore maiden mais a déjà obtenu une deuxième place dans une

course de ce type (EBF Conqueror Stakes), battue par Eva Request (Soviet Star)

qui a gagné un Groupe 3 à Epsom dans la foulée. Il faut donc apprécier sa

candidature avec la plus grande méfiance. Quant à You Or No One, elle vient de

monter son niveau d’un cran en s’emparant d’une course à conditions relevée à

San Sebastian. Les Françaises ne doivent pas les sous-estimer.