Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

La teste de buch, samedi

Autres informations / 13.09.2009

La teste de buch, samedi

Prix du Becquet (D)

SPEEDY CHOP SURGIT… ET

S’IMPOSE

Lorsqu’il a surgi à la

distance, Speedy Chop a laissé ses adversaires sur place pour perdre son statut

de maiden dans un très bon style. Cette victoire est logique, car le

pensionnaire de Didier Guillemin venait de bien courir par deux fois, montrant

qu’il était proche de son jour. Son entraîneur expliquait d’ailleurs : « En

débutant, Speedy Chop devançait un cheval de Jean-Claude Rouget qui a répété

depuis et, ensuite, il a terminé troisième d’un bon maiden à Clairefontane.

J’ai choisi de le raccourcir, mais plus par défaut. Je savais que 1.200m ne le

dérangerait pas, car il a beaucoup de vitesse, et cet engagement nous

permettait de ne pas faire beaucoup de route. C’est actuellement le meilleur

2ans que j’ai dans mes boxes. » Speedy Chop est le seul cheval à l’entraînement

de Madame Serge Zamparuti.

Deuxième avec Vasiliev

(Fasliyev), qui a laissé une impression formidable, Lionel Larrigade disait : «

C’est un cheval qui a toujours évolué à l’entraînement, montrant des progrès

constants. C’est dommage d’être encore une fois battu et j’espère que la

prochaine fois sera la bonne. »

 

Indian Rocket, l’étalon

gagnant

Élevé par Alain Chopard

(Haras des Faunes), Speedy Chop est logiquement un fils d’Indian Rocket, étalon

dans ce même haras au cours des dernières années avant d’être envoyé, à partir

de cet automne, au Haras du Hoguenet. La mère de Speedy Chop, Scotchy

(Balleroy), est restée maiden en 18 sorties et Speedy Chop est son deuxième

produit gagnant, après Marychope, qui a également pour géniteur Indian Rocket.

Scotchy est la propre sœur de Chope Mockery, deuxième du Critérium du Becquet

(L) en 2002.

Les autres partants dans leur

ordre d’arrivée : Country Love (Country Reel), Nova San (Whipper). Tous couru.

Le peu expérimenté Nova San

est en tête au bout de la ligne d’en face, quia arrive vite, puisque nous

sommes sur 1.200m. Country Love vient à sa hanche, devant Miss Shanghai et Une

Autre Aventure, qui va être cadencée dans le tournant. À l’entrée de la ligne

droite, Country Love prend facilement la mesure de l’animateur et paraît bien

partie pour aller ouvrir son palmarès. Mais, elle va peu à peu s’éteindre,

perdant au fil des mètres des rangs. Venu de l’arrière-garde, Speedy Chop

surgit à 150m du but et, finissant le plus, vite il s’impose. Derrière, c’est

très serré et Vasiliev trouve l’ouverture tardivement et fini en trombe pour

arracher la 2e place. La troisième place revient à Une Autre Aventure, qui

résiste de peu à Foresta, montée cette fois à l’arrière-garde. Arrivée

maintenue après enquête.

 

 

MALINAS ET GREAT PRETENDER

ÉTALONS À LA CLAYETTE

Deux des étalons-vedettes du

Haras de la Hétraie feront, dès cette année, la monte dans l’ancienne station

des Haras Nationaux de La Clayette sous la responsabilité technique de

Sébastien Mourier : il s’agit de Malinas (Lomitas) et de Great Pretender

(King’s Theatre).

Animateur de la Hétraie,

Pascal Noue nous a expliqué son choix : « J’ai souhaité délocaliser Malinas et

Great Pretender pour qu’ils rencontrent une nouvelle jumenterie. Il existait

une dynamique locale pour que la station HN de La Clayette ne soit pas

abandonnée. Pour ma part, je pense que Great Pretender est l’étalon de

croisement idéal avec la jumenterie AQPS. Ils ont été l’un et l’autre très

populaires en Normandie et je ne doute pas qu’ils seront bien accueillis à La

Clayette qui est une excellente région d’élevage. »

Pascal Noue ne compte pas, cependant,

lâcher la barre : « Ils restent estampillés « Hêtraie » et je continue à les

soutenir et à en assurer la promotion. » Malinas est un grand cheval bai foncé,

toisant 1m70. Il est titulaire d’une victoire de Gr2, battant à cette occasion

l’excellent Shirocco. Il fut également second du Derby Allemand (Gr1) derrière

le même Shirocco. Sa souche maternelle est celle du crack étalon Monsun. Ses

premiers poulains, d’un modèle imposant, auront 3ans en 2010 et devraient

débuter en obstacle, discipline pour lequel il a majoritairement été utilisé.

Great Pretender a la

particularité d’avoir été performant tant en plat qu’en obstacle. Vainqueur du

Prix Policeman (L), second du Prix Noailles (Gr2) et quatrième du Jockey Club

(Gr1) de Sulamani et Act One, il s’est ensuite imposé deux fois à Auteuil pour

autant de sorties, remportant avec aisance les Prix Marittimo et Achille Fould

(L) en haies. D’un modèle attirant, ses premiers poulains ont également 2 ans.