Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

La victoire au finish pour avenue marceau

Autres informations / 27.09.2009

La victoire au finish pour avenue marceau

AUTEUIL, Samedi

Prix de Maisons-Laffitte

(Gr3)

 « Avenue Marceau (Enrique) est une pouliche

qui méritait sa victoire de Groupe. » Yannick Fouin peut être fier de sa

protégée. Avenue Marceau a remporté dans un final haletant le Prix de

Maisons-Laffitte (Gr3), au nez et à la barbe de la ? JDG

Jumping Star ? Rendons Grace (Video Rock), qui a conclu

troisième et n’était pas

« à 100% », d’après son

entraîneur Guy Cherel. Depuis le début de sa carrière, la pouliche de Guy

Pariente a rarement déçu. En six tentatives dans

les Groupes sur les balais,

Avenue Marceau avait pris quatre places. Gagnante du Prix Sagan (L) l’an

dernier, elle s’est rapidement installée parmi les meilleurs de sa promotion et

n’a plus quitté sa place. « Elle a fourni une belle fin de course pour venir

l’emporter, nous a déclaré Yannick Fouin. Il s’agissait de sa rentrée. Elle

court bien fraîche. Elle a passé une partie de l’été au haras de Colleville,

mais comme c’est une pile électrique, elle se prépare rapidement. J’ai eu un

peu peur quand les deux poulains de la course se sont détachés. Je pensais

alors courir pour la troisième place, mais elle a fini plaisamment comme elle

sait le faire. Elle devrait maintenant prendre part au Prix Pierre de Lassus

(Gr3, 17/10) si elle reste bien avant de participer au Prix Renaud du Vivier

(Gr1, 8/11). Elle apprécie le terrain lourd et elle est endurcie. Elle a la

moelle des vrais chevaux de courses. Je suis heureux pour son propriétaire qui

est un homme de challenge. »

Avenue Marceau a apporté un

premier Groupe à Morgan Regairaz, qui n’avait monté la pouliche de Guy Pariente

que deux fois. Une belle victoire pour le deuxième pilote de Yannick Fouin,

auteur d’un coup de trois le 24 juin, jour où il avait enlevé deux Listeds.

 

Le Prix de Maisons-Laffitte,

l’épreuve de référence pour le « Renaud du Vivier »

« Après avoir été la

meilleure pouliche de sa génération, Avenue Marceau peut prouver qu’elle est la

meilleure tout court. » Yannick Fouin a parfaitement le droit de rêver. Sa

pensionnaire a gagné la

course qu’il fallait pour espérer vaincre dans la Grande Course de Haies des

4ans. Depuis 1996, sept chevaux ont fait le doublé « Maisons-LaffitteRenaud du

Vivier », et pas des moindres : Villez (Lyphard’s Wish), Grand Souvenir (Legend

of France), Le Coudray (Phantom Breeze), Karly Flight (Mansonnien), Maia Eria

(Volochine), Shekira (Medaaly) et la ? JDG Jumping Star ?

Questarabad (Astarabad). Avenue Marceau peut faire mieux que Lina Drop

(Trempolino), autre pouliche de grand talent appartenant à Guy Pariente qui

avait fini deuxième du « Renaud du Vivier » 2006.

 

Glamour Glitters fait une

entrée remarquée parmi l’élite

Animateur de la course en

étant brillant, Glamour Glitters (River Bay) a confirmé que sa deuxième place

dans le Prix Mélanos (L) n’était pas que sa course d’un jour, en prenant une

nouvelle fois la deuxième place, battu d’un rien. « Je suis un peu partagé,

nous a confié Françoise Gimmi Pellegrino, entraîneur du poulain de l’Ecurie

Bader. Il réalise une superbe performance, mais je suis déçue d’être battue de

si peu. Son jockey l’a bien monté. Il n’avait pas le choix et ne voulait pas se

battre avec lui. Il l’a donc laissé aller mais, même ainsi, il ne s’est pas

détendu. En prenant de la maturité, il va devenir plus calme. Il ne prendra pas

part à la fois au Prix Pierre de Lassus et au

« Renaud du Vivier » car les

allers-retours Marseille-Paris sont éprouvants. »