Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Lady marian prépare le prix de l’opéra

Autres informations / 12.09.2009

Lady marian prépare le prix de l’opéra

Irish National Stud Blandford

Stakes (Gr2)

Très rassurante dans le

Darley Prix Jean Romanet (Gr1),

Lady Marian (Nayef) sera en

piste samedi au Curragh, dans les Irish National Stud Blandford Stakes (Gr2). Cette

sortie a certainement pour but de la préparer pour le Qatar Prix de l’Opéra

(Gr1), dont elle est la tenante du titre Saeed bin Suroor, son entraîneur, a

expliqué à la presse britannique : « Je suis très contente d’elle et de la

façon dont elle a couru à Deauville. Elle est en très bonne forme et le    terrain souple ainsi que les 2.000m seront

parfaits pour elle. J’attends une grande course de sa part. »

DONCASTER (G.-B.), Vendredi

DFS May Hill Stakes (Gr2)

UN PREMIER GAGNANT DE STAKES

POUR MOTIVATOR

En remportant les DFS May

Hill Stakes (Gr2), Pollenator a apporté à son père, Motivator, lauréat en 2005

du Derby d’Epsom (Gr1), un premier gagnant de Groupe. Ce qui est beau dans

cette victoire, c’est que Pollenator défend les mêmes couleurs que celles que

portait Motivator dans sa carrière, celles du Royal Ascot Racing Club. Membre

de ce groupe de propriétaires, Harry Herbert disait : « Les connexions avec

Motivator sont très fortes et c’est vraiment spécial comme moment. Nous étions assez

déçus quand Pollenator a été battue à Folkenstone [2e d’un maiden, ndlr], mais

elle a ensuite très bien couru à Newmarket [1re d’un maiden à Newmarket], ce

qui lui a donné beaucoup de confiance. Elle s’améliore au fil des courses et va

dans tous les terrains. Nous ne l’avons pas engagée dans le Fillies Mile (Gr1)

et courir au-delà du mile ne devrait pas lui poser de problème. » Pollenator

succède au palmarès des May Hill Stakes à Rainbow View (Dynaformer), qui avait

ensuite remporté le Fillies’ Mile.

Hibaayeb (Singspiel),

dauphine de Pollenator, pourrait désormais venir à Longchamp courir le Prix

Marcel Boussac (Gr1), d’après son entraîneur, Clive Brittain. Lauréate de son

maiden par huit longueurs, la favorite, Seta (Pivotal) termine seulement

troisième. Son entraîneur, Luca Cumani, analysait : « Je suis déçu, forcément,

mais je ne m’étonne plus trop, maintenant, avec les chevaux. Je pense que nous

l’avons montée de manière trop offensive et qu’à l’avenir, nous attendrons un

peu plus avec elle. Si elle est bien, il se pourrait qu’elle recoure cette

année. »