Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

L’australie renonce à sa réforme sur la cravache

Autres informations / 16.09.2009

L’australie renonce à sa réforme sur la cravache

La menace qui planait sur le

Melbourne Spring Carnival appartient désormais au passé, car les jockeys – qui

menaçaient de faire grève – se sont mis d’accord avec l’Australian Racing Board

(ARB), le France Galop local.

Leur différend portait sur la

nouvelle règle d’utilisation de la cravache entrée en fonction le 1er août, au

moment même

où l’ARB rendait obligatoires

les nouvelles cravaches capitonnées. L’Institution autorisait sept coups de

“bâton” dans les derniers cent mètres, à condition toutefois de laisser au

cheval une foulée entre deux coups. Et c’est ce dernier point, le plus contesté

par les jockeys, que les pilotes ont réussi à faire annuler. Désormais, ils

auront droit à sept coups dans les cent derniers mètres, portés au moment de

leur choix. Damien Oliver, depuis longtemps tête de liste des jockeys à

Melbourne, a expliqué : « Dans les cent derniers mètres, un cheval ne fait en

général que douze foulées. Il est donc mathématiquement impossible d’utiliser

les sept coups de cravache auxquels nous avons droit si nous sommes obligés de

laisser une foulée entre chacun d’entre eux. » C’est effectivement une question

de bon sens… Cela dit, le jockey a ajouté : « Bien souvent, le problème ne se

posera pas. Tout dépend du cheval. Nous aimons tous les chevaux et moins nous

utilisons notre cravache, mieux c’est ! »