Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Le “pin” qui cache la “forêt”

Autres informations / 06.09.2009

Le “pin” qui cache la “forêt”

LONGCHAMP, Dimanche

Prix du Pin (Gr3)

À un mois du Qatar Prix de la

Forêt (Gr1), le Prix du Pin (Gr3) est la voie préparatoire logique se disputant

en France. Pourtant, l’histoire de la course (voir encadré) montre que les

doublés sont rares, le Gr1 de début octobre étant souvent la proie de

concurrents venus d’étrangers.

 

Une affiche de haut niveau

L’édition 2009 du Prix du Pin

est l’une des meilleures réunies depuis plusieurs années. Deux têtes

d’affiches, placées au niveau Gr1 tirent le niveau vers le haut : Gris de Gris

(Slickly), pas revu depuis sa deuxième place du Prix d’Ispahan (Gr1 – 17 mai),

et Proviso (Dansili), retrouvée dans le Prix Rothschild (Gr1) duquel elle a

pris la troisième place. Toux deux sont raccourcis cette fois et leur adaptation

sur le parcours particulier des 1.400m de Longchamp reste un point d’ombre

qu’ils doivent éclaircir dimanche.

 

Cinq 3ans relève le gant

On ne le répétera jamais

assez, affronter les “vieux” pour les 3ans n’est jamais facile.

C’est pourtant le défi que

relève cinq 3ans face à trois de leurs aînés dimanche. Parmi ses jeunes

ambitieux se détachent Varenar (Rock of Gibraltar), très bon quatrième du Prix

Maurice de Gheest Gr1) face aux vieux d’ailleurs -, Emergency (Dr Fong), battue

seulement par une exceptionnelle Soneva (Cherokee Run) dans le Prix de Lieurey

(Gr3), et, surtout, As de Trebol (Tapit). Ce poulain espagnol avait

impressionné dans le Prix du Palais-Royal (Gr3), sur ce tracé, au mois de mai,

qu’il avait remporté devant ses aînés…pendant une demi-heure, avant d’être

destitué de son succès. Il n’a pas encore pris sa revanche, mais comme c’est un

plat qui se mange froid, ce 3ans ibérique peut frapper un grand coup dimanche,

trois mois après son succès platonique.