Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Le planteur pour faire suite au fuissé ?

Autres informations / 02.09.2009

Le planteur pour faire suite au fuissé ?

CHANTILLY, Mercredi

Prix des Aigles (B)

LE PLANTEUR POUR FAIRE SUITE

AU FUISSÉ ?

Disputé en 2008 à Longchamp,

le Prix des Aigles (B) avait permis à Fuissé (Green Tune) de prendre encore un

peu plus de goût. Celui qui allait devenir le dauphin de Le Havre (Noverre)

dans le Prix du Jockey Club (Gr1) cette année avait débuté quelques semaines

plus tôt à Deauville dans le Prix du Crêvecoeur (F). Cette année, le massif

Planteur (Danehill Dancer) se propose de suivre le même début de cursus que son

aîné. Titulaire du Prix de Crêvecoeur devant Wealthy (Refuse To Bend), Planteur

est un pur produit Wildenstein, descendant de la belle famille des “P”, celle

de Peintre Célèbre (Nureyev). Sa grand-mère Palmeraie (Lear Fan) est une sœur

de Peinture Bleue (Alydar), la mère du champion. Lors de ses débuts, le 2ans a

montré une réelle qualité pour venir chercher Wealthy. La ligne du Crêvecoeur

est encore difficile à évaluer sauf par l’entremise d’un trio composé de

Philander, Trajectory, Marine Officer, respectivement quatrième, cinquième et

sixième. Or ce mardi, ils n’ont pas réellement brillé à Longchamp dans une

épreuve sans doute peu significative.

 

Une rencontre signée

“Lellouche”

Une menace sérieuse pour

Planteur semble devoir venir de Time Square (Westerner). Ce dernier est le

premier gagnant de Westerner (Danehill). Présenté par Michel Roussel, il a

signé ses débuts victorieux à La Teste. Evidemment l’opposition est ici plus

relevée mais la logique voudrait que ces deux poulains se retrouvent à la

lutte. Il s’agirait alors d’un pensionnaire d’Elie Lellouche contre le premier

gagnant d’un des meilleurs chevaux que l’entraîneur a eu en charge dans le

passé…

 

Un Bary qui progresse

Plus conventionnel est le

profil d’Arasin (Foostepinthesand). Ce pensionnaire de Pascal Bary progresse

continûment. Il vient de pousser un poulain de Jean-Claude Rouget dans ses

retranchements dans une “B” deauvillaise. C’est certainement le choix le plus

rationnel contre Planteur.

 

Leiloken, au nom de Leila

Moins doué que sa mère, la

précoce Leïla (Lahint), deuxième du Prix d’Aumale (Gr3) et du Bois (Gr3),

Leiloken (Lando) montre également des progrès. Deux fois placé à Vichy, il

tente l’aventure au niveau supérieur sans déraison.