Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Le quinté+ associé à la l.f.p.c.

Autres informations / 19.09.2009

Le quinté+ associé à la l.f.p.c.

À l’occasion de la Journée

Nationale du Cheval, qui a lieu le dimanche 20 septembre, la course support du

quinté + du samedi 19 septembre 2009 à Longchamp s’intitulera, pour la

troisième année consécutive, “Prix de la Ligue Française de Protection du

Cheval”. Cet événement marque le deuxième anniversaire du partenariat entre France

Galop et la Ligue Française de Protection du Cheval pour la reconversion des

chevaux de course de galop à leur sortie de l’entraînement. Mis en place en

septembre 2007, ce partenariat a été initié par France Galop, et la Ligue

Française de Protection du Cheval (L.F.P.C.), aujourd’hui présidée par le Docteur

Vétérinaire Richard Corde. Alimenté par une subvention de France Galop et des donations

des acteurs de l’Institution des Courses de galop, le fonds de reconversion a

pour objet de proposer une filière de reclassement à tout propriétaire ayant un

cheval en fin de carrière, qu’il ne sait comment réorienter.

En presque deux années de

fonctionnement, il a permis la prise en charge près de 170 chevaux arrêtant

leur carrière de course. La moitié d’entre eux a été replacée pour une seconde

carrière en équitation de sports ou de loisirs, l’autre moitié est hébergée par

des familles d’accueil, soit pour une retraite définitive, soit dans l’attente

d’un reclassement à venir. Outre une subvention directe de France Galop, le

fonds de reconversion est financé grâce aux contributions volontaires de ses

membres : depuis janvier 2008, ils sont près de 500 à avoir accepté de reverser

au minimum 1/1000e de leurs gains de courses. Avec l’appui de la Princesse Zahra

Aga Khan, Marraine du fonds de reconversion, un nouvel appel est lancé par

France Galop à l’occasion de ce deuxième anniversaire, pour susciter de nouvelles

contributions : il est impératif que davantage de propriétaires, éleveurs,

entraîneurs et jockeys se joignent à ce mouvement pour assurer la pérennité de cette

action, comme cela est le cas dans la plupart des autres grands pays de

courses.