Les ventes osarus ont attiré de nouveaux acheteurs

Autres informations / 11.09.2009

Les ventes osarus ont attiré de nouveaux acheteurs

Pour leur deuxième année

d’existence, les ventes de yearling Osarus de La Teste ont poursuivi leur

développe ment. Au niveau des indicateurs, certes, le moyen et le médian sont

en baisse. Mais cela s’explique par le fait que le catalogue était plus fourni

au niveau de la quantité. Dès lors, tenir une moyenne devient difficile.

En revanche, il y avait foule

et c’est ce qu’il faudra retenir : le marché a été animé avec de nouveaux

acheteurs, comme Jean-Claude Rouget ou le pin hooker irlandais Con Marnane (Bansha

House Stable). Étaient également présents Louis Malivet, Président de l’Asselco

(Association des éleveurs de l’Ouest), Yves Fémiot, Président de l’Association

des éleveurs du Sud-Ouest et Bernard Ferrand, Président du Syndicat des

éleveurs national.

L’affluence de ces nouveaux

acheteurs, connus sur les marchés de yearlings à rayonnement mondial, est une

vraie réussite pour Osarus. « Ces ventes ont tout à fait leur place dans le

calendrier et sont une chance pour les éleveurs » entendait-on autour du ring.

Car le pari de ces ventes n’est pas de vendre tout et n’importe quoi. Non,

c’est de proposer un marché attractif, qui offre une chance aux éleveurs

d’amener dans le ring des chevaux qui n’auraient pas eu leur place ailleurs.

Le top-price a été le lot 33,

une propre sœur de Gat (Nombre Premier), gagnant de Listed. Présentée par le

Haras d’Ayguemorte (Yves Frémiot), elle a été achetée 28.000€, par Jean-Claude

Rouget.

 

 

 

Guy Blasco, chargé de la

sélection Osarus

« Nous sommes satisfaits des

ventes, même si on peut tou jours faire mieux. Mais globalement, nous sommes

très contents, car notre catalogue était plus fourni en nombre et c’est alors

très dur de tenir une moyenne. Plusieurs entraîneurs ont été très actifs, comme

Cédric Boutin, qui était déjà venu l’an dernier, qui a acheté 13 lots. Jean Claude

Rouget a également acheté quatre lots, dont le top price, la Marquise de

Moratalla a également fait acheter deux lots, et l’irlandais Con Marmane, huit

lots. Ces trois acheteurs sont nouveaux et leur arrivée est très positive. Pour

l’avenir, nous ne voulons pas augmenter notre cata logue à outrance au niveau

de la quantité. Au contraire, nous comptons être plus sélectifs et notre

priorité sera d’augmenter la qualité. Nous serons donc là l’an prochain et plus

fort encore ! Jean-Claude Rouget est un grand professionnel et je me suis

permis de lui demander des conseils pour nos prochaines ventes. Il n’a pas

hésité à m’en prodiguer et nous en tiendrons compte dans la mesure du possible

pour l’avenir. Enfin, je tiens à remercier le soutien de l’équipe de La Teste,

qui va du président à tous ceux qui nous ont aidés et se sont “défoncés”. Pour

nous, c’est très motivant de se sentir aidé. »

 

Bernard Ferrand, Président du

Syndicatdes éleveurs

« Il faut souligner l’utilité

d’une telle vente, aux prix modestes, qui est une solution pour les éleveurs

ayant des difficultés pour écouler leur production. Lorsque le modèle est

intéressant, les origines maternelles correctes et que l’étalon possède un bon

rapport qualité/prix, le marché sait répondre. En conclusion, un grand bravo

aux organisateurs de cette vente, qui méritent un soutient actif de tous les

professionnels. »

VICTORY NOTE VENDU EN

ANGLETERRE

Victory Note (Fairy King et

Three Piece) fera la monte dès l’an prochain à Dairy House Stud dans le

Wiltshire aux côtés des ex-français Septième Ciel et Baryshnikov.

Transfuge de Coolmore Stud,

Victory Note a effectué sept années de monte au Haras de La Reboursière et

Montaigu. Il s’est dis tingué par une production très éclectique, aussi bien

avec des deux ans précoces (Poltava), des sprinters de classe (Rockets’ N

Rollers) mais aussi des chevaux d’obstacle de talent (Swiss Note, City Note).

La bonne Trilogy, entraî née en Espagne par Yan Durepaire et gagnante de Listed

en 2009 sur notre sol, est encore une preuve de la qualité de reproducteur de

ce gagnant de la Poule d’Essai des Poulains (dont il détient toujours le

record).