Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Prix al rayyan (d)

Autres informations / 13.09.2009

Prix al rayyan (d)

LONGCHAMP, Dimanche

LA QUATRIÈME FOIS A ÉTÉ LA

BONNE POUR SHEMIYLA

Deuxième lors de ses trois

sorties, Shemiyla (Dalakhani) avait déjà montré qu’elle galopait un peu, mais

il lui manquait une victoire pour l’affirmer aux yeux de tous. C’est désormais

chose faite dans le Prix Al Rayyan (D), qu’elle a survolé, gagnant quasiment du

départ à l’arrivée. Un peu tardive, cette pouliche doit avoir les moyens de

viser plus

haut et de toucher, dans un

premier temps, une Listed, avant, pourquoi pas, mieux à 4ans. Encore dernière à

l’entrée de la ligne droite, elle a “refait le champ de course”, en dedans,

dans la ligne droite.

Son entraîneur, Alain de

Royer Dupré, disait après la course : « J’avais dis à Christophe [Lemaire,

ndlr], de ne pas aller devant et c’est ce qu’il a fait. Elle a mis la manière

et c’était un lot intéressant. Comme beaucoup de produits de Dalakhani, elle a

une jolie tête, très expressive. Elle est très généreuse et, après avoir été

battue trois fois, elle aurait pu perdre le moral, ce qui peut arriver mais

cela n’a pas été le cas. »

Shemiyla ne devance pas

n’importe qui, puisque sa dauphine est Satwa Pearl (Rock of Gibraltar).

Deuxième est un très bon classement pour Satwa Pearl, car, vu sa position à

l’entrée de la ligne droite, il lui était impossible, dans ce terrain, de

s’imposer. Son entraîneur, Jean de Roualle, l’aime beaucoup et disait détenir

ici une pouliche appelée, dans le futur, à courir les bonnes épreuves.

 

La petite-fille d’une

gagnante de “Diane”

Élevée par l’Aga Khan,

Shemiyla est une fille de Shemala (Danehill), tardive en compétition – elle

débuta à 3ans –, mais qui eut le temps, en quatre sorties, de remporter le Prix

Madame Jean Couturier (L). Shemiyla est son deuxième produit, le premier, par

Rainbow Quest, n’a pas couru. Suivent un mâle yearling par Dalakhani et une

femelle foal par Medicean. Shemiyla est une petite-fille de Shemaka

(Nishapour), lauréate du Prix de Diane (Gr1) 1993. Cette dernière a produit la

bien connue Shemima (Dalakhani), proche parente de Shemiyla.

 Les autres partants dans l’ordre d’arrivée :

Eastern Joy (Dubaï

Destination), Estrela Rose (Rosenkavalier), Heart of Ice (Montjeu), Hukba

(Anabaa), Milford Sound (Barathea), Rossanna (Horse Chestnut), Vologda (Red

Ransom). Non partant : In The Mist (Pivotal).

Dans cette épreuve réservée

aux femelles, c’est Eastern Joy qui mène le bal, talonnée par Estrela Rose et

Heart of Ice. À 1.600 mètres du but, Shemiyla se rapproche et vient dans le

sillage des leaders. Le reste du peloton est groupé sur deux épaisseurs.

Eastern Joy mène toujours pour entrer dans l’ultime ligne droite. Mais Shemiyla

vient très facilement à ses côtés puis lui prend le meilleur. Estrela Rose ne

peut soutenir la comparaison et disparaît. À la corde, Satwa Pearl qui s’est

montrée patiente, progresse le long de la corde et s’octroie le second

accessit. Gemma Preziosa vient toiser Eastern Joy près du but alors qu’elle

avait attendu dans le sillage des leaders