Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Quand un aqps remporte le prix finot

Autres informations / 16.09.2009

Quand un aqps remporte le prix finot

AUTEUIL, Mercredi

Prix Finot (L) – Peloton B

Quatre AQPS étaient au départ

du Prix Finot (L), deuxième peloton. Et c’est l’un d’entre eux, à savoir

Surfing (Califet), qui s’est imposé de bout en bout. Les AQPS de plus en plus

près du sang sont de plus en plus précoces. Surfing en a fait une nouvelle

démonstration ce mercredi.

« Il a sauté un peu

brouillon, mais c’est un cheval qu’on estime. Je ne suis donc pas surpris qu’il

gagne aujourd’hui, nous a déclaré Guy Chérel, entraîneur du gagnant. Il est

encore un peu tendre, nous allons prendre notre temps avec lui. Il peut faire

un bon 4ans sur le steeple. C’est un fils de Califet, qui fait décidément de

très bons chevaux. La mère a couru une fois avant de connaître quelques soucis

de jambes. Elle a produit Noumea (Assessor) qui avait remporté trois courses

consécutives à Pau. » Les premiers produits de Califet ont 3ans et avec eux,

l’étalon connaît il est vrai une belle réussite. Pour exemple, Sway, l’une des

meilleures 3ans sur les haies cette année, est une fille de Califet.

Dans la phase finale, Surfing

a dû résister sur les derniers mètres de course à l’attaque de Good Lord (Lord

of Men), resté longtemps dans son sillage. Finalement, une tête les a séparés.

 

 

Good Lord, une réussite en

famille

Élizabeth Doumen, présente à

Auteuil pour assister aux débuts de son élève Good Lord, rappelle avec humour :

« Je vois toujours marqué

partout le “Haras d’Écouves de François Doumen” ». Mais c’est moi qui m’occupe

de l’élevage. Si mon mari pouvait faire l’entraînement et l’élevage à la fois,

ce serait un surhomme ! » Les bases posées, elle revient sur la famille de Good

Lord et sur l’organisation du Haras d’Écouves : « La mère de Good Lord, The

Trollop (Double Bed), a dernièrement donné un frère par Enrique. J’aime le

croisement avec cet étalon car il a produit Troque [gagnant de Listed en plat et

en obstacle, ndlr] et on recommence logiquement ce qui a fonctionné. De plus,

Enrique est bon marché et fait des chevaux magnifiques. Pour la petite

histoire, sachez qu’on a racheté The Trollop pour 3.000€ aux ventes de

Saint-Cloud alors qu’elle était pleine de Troque ! J’ai aujourd’hui vingt-huit poulinières.

 

Nous achetons des yearlings

femelles bien nés. François essaye de leur faire prendre du black-type pour que

nous les mettions ensuite à l’élevage. Mais à la base, nous fabriquons des

chevaux qui possèdent de belles origines, une condition sine qua none pour

l’élevage. »

François Doumen nous

expliquait pour sa part d’un point de vue sportif que s’il fallait comparer

Good Lord à Son Amix (Fragrant Mix), deuxième du premier peloton, il dirait que

« Good Lord a mieux sauté que Son Amix qui a parfois sauté fort. Mais Son Amix

va peut-être progresser davantage que Good Lord. C’est difficile d’en dire

beaucoup plus pour le moment…Sauf si vous me donnez un gros chèque (éclats de

rire). Mais il est logique que Good Lord galope un peu. Son demi-frère, Troque,

est gagnant de Listed. Cependant, si le jockey y avait cru davantage, peutêtre

que nous aurions gagné. » En s’adressant aussi à sa femme, évidemment un peu

déçue d’être deuxième, François Doumen disait : « Deuxième, c’est la meilleure

place dans le “Finot” ! »