Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Quel avenir pour aqlaam ?

Autres informations / 06.09.2009

Quel avenir pour aqlaam ?

En remportant son Gr1, Aqlaam

a réalisé une partie de sa mission. Il montre que la confiance placée très tôt en

lui par son entourage n’était pas inappropriée et, désormais, plusieurs voies s’ouvrent

à lui. D’autant que, comme nous le disait Angus Gold, il n’est certainement pas

limité en distance : « Je pense qu’il pourrait recourir à Ascot, dans les Queen

Elizabeth II Stakes. Et en fin d’année, mais je ne veux pas trop m’avancer en raison

de tous les problèmes qu’il a eus, il pourrait disputer le Breeders’ Cup Mile. Sinon,

je pense à autre chose… Vous savez que sa mère est par Rainbow Quest, et qu’elle

est la sœur du champion stayer Persian Punch. Aqlaam doit donc être capable de tenir

plus que le mile. Alors, pourquoi ne pas tenter notre chance sur 2.000m, où il y

a un beau programme international ? C’est seulement une idée. Je ne sais pas. Il

faut que j’en parle avec le Cheikh… »

 

Un deuxième Gr1 en France pour

William Haggas… en un mois

Le mois dernier, William Haggas

avait remporté son premier Gr1 en France grâce à King’s Apostle (King’s Best), lauréat

du Prix Maurice de Gheest. Mais, depuis, ce cheval a dû stopper sa carrière en raison

d’un problème physique. Dimanche, William Haggas a pris sa revanche sur le sort,

remportant son deuxième Gr1 sur le sol français.

 

Aqlaam : encore Oasis Dream

L’été n’est pas fini et Oasis

Dream enregistre son troisième gagnant de Gr1 depuis le mois de juillet.

Élevé par Granhan Farm, Aqlaam

est un fils de Bourbonella (Rainbow Quest), qui est restée inédite et a produit

en 2006 Curacao (Sakhee), lauréat de 2 de ses 10 sorties, à petit niveau.

Mais Bourbonella a pour elle d’être

bien née, puisqu’elle est la sœur d’éléments de bon niveau. En effet, sa mère, Questina

(Our Native) a donné Persian Puch (Persian Heights), titulaire de plus d’un million

de livres de gains et lauréat de Gr1.

 

Les autres partants dans leur

ordre d’arrivée :

Calvados Blues (Lando), Balthazaar’s

Gift (Xaar), Summer Fête (Pivotal), Elusive Wave (Elusive City).

Resté au poteau : Elusive Wave

(Elusive City). Tous couru.

Coup de théâtre : Elusive Wave

ne sort pas de sa stalle de départ. Elle n’a pas disputé le Prix du Moulin. Gladiatorus,

fidèle à ses habitudes, prend la course en main.

À distance, il est suivi d’Aqlaam,

Famous Name et Virtual. Mal sorti de sa stalle après que son pilote lui a enlevé

le bonnet au moment de son ouverture, Balthazaar‘s Gift évolue à la corde parmi

les derniers. Gladiatorus poursuit sa fuite en avant jusque dans le dernier tournant.

À cet instant, il est rejoint par Aqlaam puis par les autres quand il craque complètement.

Aqlaam progresse tout au long de la ligne droite et s’impose très sûrement devant

Famous Name et Virtual. La ligne du Prix Jacques Le Marois…