Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Qui est ballymacoll stud farm ?

Autres informations / 21.09.2009

Qui est ballymacoll stud farm ?

Propriétaire de Conduit

Le Ballymacoll Stud est situé

dans le Comté de Meath, non loin de Dublin à proximité du village de Dunboyne.

Ballymacoll Estate a été fondé par Henry Hamilton (1760-1844) et vendu en

janvier 1911 à Lord Nugent.

 

Après avoir acheté

Ballymacoll à l’armée irlandaise en avril 1946, Miss Dorothy Paget, fille de

Lord Queensborough, transfère son élevage en provenance de l’Essex en

Angleterre. Elle

sera tête de liste des propriétaires

de plat en 1943 avec entre autres, Straight Deal,, vainqueur du Derby d’Epsom

couru à Newmarket, cette année-là. Trois fois tête de liste en obstacle, elle

s’adjuge à sept reprises le Cheltenham Gold Cup et quatre fois le Champion

Hurdle.

 

Sir Gordon Richards, qui

avait été le premier jockey et l’entraîneur de Dorothy Paget (décédée en

février 1960), persuade Michael Sobell (né en Autriche en 1892, Président de

Radio & Allied Industry racheté par la General Electric Company) de

racheter, en association avec son gendre (Arnold Weinstock), les terres (120

hectares) et 130 chevaux. Déjà vainqueur en 1958 du Cambridgeshire Handicap

avec London Cry, il connaît ensuite la consécration avec Reform

(Champion St., Sussex St. et

top-étalon), Dart Board (Dewhurst St. , 2e Derby, 3e Irish Derby), Homeric (3e

“Arc de

Triomphe”), Sun Prince,

Sallust, Admetus (Washington D.C.), Lancastrian, Prince Bee, River Dancer

(future grand-mère de Conduit), Grecian Urn, Emmson, Prince of Dance (Dewhurst

St.), tous des produits “maison” courant sous ses couleurs bleu-clair….

En 1974, son petit-fils,

Simon prend place au sein de cette association dans laquelle il devient la tête

pensante dans les croisements.

 

En l’espace de cinq ans, il

remporte le Derby d’Epsom avec Troy (ainsi que l’Irish Derby, King George VI

& Queen Elizabeth St., 3e “Arc de Triomphe”), les Oaks d’Epsom avec Sun

Princess (ainsi que les St. Leger, Yorkshire Oaks, 2e

“Arc de Triomphe”) et les

Irish Oaks avec Helen Street.

 

Les résultats ne se font pas

attendre avec Sought Out (Prix du Cadran et future mère de North Light),

Saddlers’Hall (Coronation Cup), Hellenic (Yorkshire Oaks et future mère

d’Islington et Mountain High)…. et avec Spectrum (Irish 2000 Guineas, Champion

St. et top-étalon).

 

Simon décède brutalement en

mai 1996 à l’âge de 44 ans. Il a remporté sous ses couleurs (bleu-clair, toque

écartelée bleu-clair et jaune) les King George VI & Queen Elizabeth St.,

les Eclipse St. et s’est classé 3e du Prix de l’Arc de Triomphe

(un des rares vainqueurs

n’ayant pas été élevés par la famille) avec Ela Mana Mou.

Il n’a pas eu le loisir

d’assister aux victoires de Pilsudski (Breeders’ Cup Turf, Japan Cup, Champion

St., Irish Champion St., Eclipse St. et second de “l’Arc de Triomphe” à deux reprises).

 

Sir Michael Sobell décède en

septembre 1993 dans sa 101ème année et son gendre le 23 juillet 2002 après les

victoires de Golan (2000 Guinées, 2e Derby St., 3e Irish Derby). En août 2002,

éclosion de la championne Islington (Nassau St., Yorkshire Oaks, Breeders’ Cup Filly

and Mare Turf), puis de North Light (Derby et 2e Irish Derby).

À ce jour, le haras a élevé

27 chevaux de Groupe 1.

 

 

PEUT-ON RÉUSSIR DANS L’ARC

SANS AVOIR COMMENCÉ SA CARRIÈRE À 2ANS ?

Par essence et par

convention, le bon cheval est celui qui débute à 2ans. Considéré comme le

Championnat du monde des pur-sang, le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1)

respecte-t-il cette règle théorique, qui se vérifie souvent de manière

empirique ? Nous avons répertorié, depuis 1993, tous les chevaux ayant

participé à “l’Arc” avec une chance (seuls les leaders sont exclus) et ayant

débuté à “seulement” 3ans. On s’aperçoit, comme toujours, que chaque règle à

ses exceptions, qui sont ici au nombre de cinq, dont trois entraînées par André

Fabre.

 

Statistiques 16 dernières

éditions de “l’Arc”

239 partants (en ne comptant

pas les leaders).

71 chevaux qui n’avaient pas

débuté à l’âge de 2ans (29%).

5 gagnants de “l’Arc” qui

n’avaient pas débuté à 2ans (31% des 16 derniers gagnants) : Rail Link,

Marienbard, Sagamix, Helissio et Carnegie.

10 chevaux n’ayant pas débuté

à 2ans ont terminé dans les trois premiers de “l’Arc” (20 % des trois premiers

de “l’Arc” n’avaient pas couru à 2ans).

15 chevaux n’ayant pas débuté

à 2ans ont terminé dans les cinq premiers de “l’Arc” (20 % des cinq premiers de

“l’Arc” n’avaient pas couru à 2ans).

Les classements des chevaux

qui n’avaient pas débuté à 2ans