Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Rajsaman, un poulain en devenir

Autres informations / 18.09.2009

Rajsaman, un poulain en devenir

LYON PARILLY, Vendredi

Gagnera, gagnera pas ? C’est

la question que l’on se posait tout au long de la ligne droite du Critérium de

Lyon (L) à propos de Rajsaman (Linamix). Finalement, il s’est imposé, venant à

bout de la ténacité de la petite et courageuse Broken Kitten (Martaline), qui

avait mené toute la course. Visuellement, Rajsaman a toujours eu la mesure de

Broken Kitten, mais, à l’arrivée, l’écart est seulement d’une encolure, car

Rajsaman a encore besoin de mûrir. Il a tendance à être trop regardant une fois

sur la ligne des chevaux de tête.

Après la course, son jockey,

Christophe Lemaire, expliquait : « Rajsaman a montré une belle accélération.

Nous ne sommes pas allés très vite, alors il s’est montré un peu brillant.

C’est un cheval qui a besoin de prendre la maturité et je pense qu’il fera un

très bon 3ans. Je l’ai laissé venir sur les chevaux de tête et je savais que

j’avais la pointure, mais il fallait tout de même aller chercher la pouliche

qui réaccélérait à la corde. » Présent à Lyon, Alain de Royer Dupré analysait :

« Il gagne assez sûrement. Mais il regarde beaucoup et n’est pas totalement à

ce qu’il fait. La course s’est passée comme on voulait, car nous souhaitions

éviter d’avoir à venir entre les chevaux. Rajsaman n’est pas encore très

sérieux, mais il progresse. »

 

Peut-être le “Thomas Bryon”

pour Rajsaman

Le Critérium de Lyon est un

bon tremplin pour aller ensuite sur le Prix Thomas Bryon (Gr3 9 octobre). L’an

dernier, Rolling Bag (Rashbag) avait terminé quatrième du Groupe 3 après avoir

enlevé cette Listed et, il y a deux ans, Thewayyouare (Kingmambo) avait réalisé

le doublé dans ces deux épreuves avant de remporter le Critérium International

(Gr1). Comme l’expliquait Alain de Royer Dupré, il se pourrait que Rajsaman

prenne part lui aussi au Prix Thomas Bryon.

 

Où l’on reparle de Lammtarra

Élevé par l’Aga Khan, Rajsaman

provient d’une souche Lagardère. Il faut noter dans son pedigree la présence en

tant que père de mère de Lammtarra, qui n’aura pas laissé un souvenir

impérissable comme étalon – il a surtout produit Melikah –, mais qui se

retrouve parfois en tant que père de mère. C’est le cas dans le pedigree de la ? JDG

Rising Star ? Valedictory (Dubai Destination), très bon

lauréat de son maiden à 2ans et fils de Melikah.

 

La mère de Rajsaman, Rose

Quartz, n’a jamais couru et a quatre produits en âge de courir. Parmi eux,

trois gagnant, dont Rosawa, propre sœur de Rajsaman et double gagnante de

Listed.

Les autres partants dans leur

ordre d’arrivée : Wolverine (Take Risks).

Tous couru.

Seulement six partants dans

ce Critérium de Lyon, point d’orgue de la réunion. D’emblée, Broken Kitten,

seule pouliche au départ, prend la direction des opérations. Après 500m de

course, la pensionnaire de Thierry Larrivière mène toujours le bal, flanquée à

son extérieur de Macassar. Raphaelus reste au contact en compagnie de Rajasaman.

Tagar Béré galope en cinquième position devant Wolverine. L’allure est

régulière. À 300m de la ligne droite, Broken Kitten n’a rien perdu de son

action et conserve le meilleur, même si Rajsaman, à son extérieur, accentue la

pression. Au passage du disque, le dernier nommé s’impose de peu mais avec

assurance. Tagar Béré (3e) conclut plaisamment en pleine piste mais ne peut

remonter Broken Kitten (2e).