Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Rendons grâce, de retour sur la piste de ses grandes envolées

Autres informations / 25.09.2009

Rendons grâce, de retour sur la piste de ses grandes envolées

AUTEUIL, Samedi

Prix de Maisons-Laffitte

(Gr3)

Le meilleur 4ans du premier

semestre, Rendons Grâce (Video Rock) aurait pu défendre d’autres couleurs mais

son propriétaire et éleveur, Nicolas de Lageneste, avait refusé en début de

saison des offres alléchantes venues de Grande Bretagne. Ce samedi, il effectue

sa rentrée en vue du Prix Renaud du Vivier (Gr1). Rendons Grâce a remporté

successivement trois groupes,” l’ Amadou” (Gr2), le Gras Savoye Prix de

Longchamp (Gr3) et “l’Alain du Breil” (Gr1). Avant cette moisson, Rendons Grâce

n’a été défait

que par Rock Noir

(Mansonnien) à l’issue d’une magnifique empoignade dans le Prix Virelan. Mais

son principal rival ne sera pas présent ce samedi. C’est le Prix Melanos

(L) qui a été choisi pour lui

et il l’a remporté de toute une classe.

 

La ligne du Prix Melanos

Dans ce Prix Melanos survolé

par Rock Noir, Glamour Glitters (River Bay) et Netstar (Lavirco) prenaient

respectivement la deuxième et la troisième place. Ce jour-là, l’entraîneur de

Glamour Glitters, Mme Françoise Gimmi Pellegrino, déclarait au micro d’Equidia

que son pensionnaire était très doué. Il n’avait brillé que dans le sud et pour

cette première apparition à Paris, Glamour Glitters avant en effet très bien

tenu sa partie. Quant à Netstar, il a été nettement dominé dans la phase finale

par Glamour Glitters, mais avec le réajustement de poids, il peut jouer un bon

rôle dans le Prix de Maisons-Laffitte.

 

Baraka du Berlais et Avenue

Marceau se retrouvent sur les “balais”

Cette année, Baraka du

Berlais (Bonnet Rouge) a couru exclusivement en steeple. Elle a réalisé de

bonnes performances, se classant notamment deuxième de Rubi Ball (Network) dans

le Prix Duc d’Anjou (Gr3). Certes, Rubi Ball la laissait à huit longueurs, mais

elle dominait, de six longueurs, Futio (Kapgarde), qui a remporté ensuite le Prix

Fleuret (Gr3). L’an dernier, Baraka du Berlais a fait preuve d’une louable

régularité sur les haies, deuxième d’Avenue Marceau (Enrique), qu’elle retrouve

ce samedi, dans le Prix Sagan (L) puis deuxième de Long Run (Cadoudal) dans le

Prix Georges Talhouët-Roy (Gr2) où elle battait Avenue Marceau. Elle avait ensuite

conclu cinquième dans le “Cambacérès” (Gr1), une fois de plus devant la

pouliche de Yannick Fouin Cette dernière fait preuve d’une grande régularité.

Elle vient de réaliser une belle valeur en s’octroyant la troisième place du

Prix Alain du Breil (Gr1), auparavant elle finissait quatrième du Gras Savoye

Prix de Longchamp (Gr3). Chaque fois dominée par Rendons Grâce, elle tentera de

faire au moins aussi bien que la dernière fois.