Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Rendons grace : les raisons d’une déception

Autres informations / 26.09.2009

Rendons grace : les raisons d’une déception

AUTEUIL, Samedi

Prix de Maisons-Laffitte

(Gr3)

On s’attendait à une nouvelle

envolée du vainqueur du Prix Alain du Breil (Gr1) Rendons Grace, à l’occasion

de sa rentrée. Venu facilement sauter l’avant-dernière haie, le partenaire de

Cyrille Gombeau n’a pu repartir sous les attaques dans la phase finale. Guy

Cherel était bien sûr déçu : « Ses analyses sanguines n’étaient pas très

bonnes... Rendons Grace avait besoin de cette course. Je ne l’ai reçu qu’il y a

un mois. Il soufflait pas mal après la course. Je regrette un peu que son

jockey l’ait isolé pour finir. La suite de son programme n’est pas remise en

cause. Son objectif reste le Prix Renaud du Vivier. »

 

Enrique poursuit sa réussite

Elevée par D. Darlix et P.

Vazeux, Avenue Marceau est une fille d’Enrique (Barathea) deuxième des 2.000

Guinées anglaises et irlandaises (Gr1). Enrique connaît une réussite constante

avec ses produits sur les obstacles (et aussi en plat avec On Est Bien). On

peut citer Slim Pearl, Troque, Prospert le Grand et bien sûr Binocular,

vainqueur de Gr1 sur les claies anglaises.

Mère d’Avenue Marceau,

Transatlantique (Saint Estephe) s’est placée dans des courses à conditions en

plat, mais n’a pu enlever sa course. Elle a donné trois produits et Avenue

Marceau est sa seule lauréate à ce jour.

Belle du Brésil (Akarad),

deuxième mère d’Avenue Marceau, a couru onze fois prenant trois places de

Listeds en plat.

Les autres partants dans leur

ordre d’arrivée : Frolon (Lavirco), Carpo (Trempolino).

Arrêté : Baraka du Berlais

(Bonnet Rouge). Tous couru.

Sitôt les concurrents libérés

par le lâche des élastiques, Glamour Glitters imprime un rythme soutenu,

accompagné dans sons dos par Rendons Grâce. Ces deux chevaux vont mener grand train

et compter cinq longueurs d’avance sur le reste du peloton. Baraka du Berlais

est longtemps vue en tête de la meute des poursuivants, avant de craquer dans

la ligne d’en face. A l’entrée de la ligne droite finale, Rendons grâce se

décale du sillage de Glamour Glitters pour lui prendre un minime avantage mais

il ne parvient pas à prolonger son effort, à l’inverse de Glamour Glitters, qui

semble filer vers la victoire. Mais Avenue Marceau revient de loin le long de

la corde, passe entre les deux leaders et coiffe au poteau Glamour Glitters.

Rendons Grâce reste un peu dans son action en pleine piste et conserve la

troisième place. Le reste du peloton est à nette distance du trio de tête.