Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Robuste trouve enfin son jour

Autres informations / 30.09.2009

Robuste trouve enfin son jour

ENGHIEN, Mardi

Prix Ouargla

Après cinq courses en région

parisienne, dans des lots corrects, Robuste (April Night) a enfin ouvert son

palmarès. Le pensionnaire de Thierry Doumen s’est imposé courageusement,

dominant Régisseur (Black Sam Bellamy). Capable de fins de courses tranchantes

lorsqu’il a un parcours à sa convenance, Robuste est un poulain AQPS qui

progressera avec l’âge. « Il était un peu regardant quand il est arrivé à

hauteur de Régisseur, nous a déclaré Thierry Doumen. Il nous a toujours montré

un peu de classe. C’est un bon cheval et nous le préservons parce qu’il est

tendre. Nous n’avons pas trop d’engagements pour un poulain comme lui. C’est

soit les “réclamers”, soit les Groupes. Il est engagé dans un handicap à

Auteuil (Prix Robert Bates, le 07/10), mais nous allons voir si nous le

courons. » Parti favori du Prix Congress (Gr2) l’an dernier, Régisseur a du mal

à se retrouver. Après avoir fait illusion pour la victoire, le protégé de

François-Marie Cottin a finalement pris le premier accessit. Une deuxième place

qui reste cepen-dant encourageante. « J’ai perdu le “bâton” mais cela va lui

permettre de reprendre du moral, nous a confié son jockey, David Cottin. Il est

plus surpris que battu. J’aurais préféré me faire emmener plus loin par

Diab’less (Cadoudal), mais il court bien. »

 

Robuste, le petit-fils de

Roxanne IV

Elevé par Bruno Vagne,

Robuste est un petit-fils de Roxanne IV (Reasonable Choice), huit fois lauréate

en plat dans le centre-est. Au haras, elle a donné notamment Goeland (Policeman),

vainqueur de dix courses, et Cand’Or (Sir Brink), gagnant de gros handicaps à

Auteuil. Mère de Robuste, Elione (Video Rock) a remporté deux courses en

dix-sept sorties. Elle n’a couru qu’en plat. Elle a eu six produits, parmi

lesquels deux ont perdu leur statut de maiden : Ouvala (Apple Tree) et

maintenant Robuste.

Les autres partants dans leur

ordre d’arrivée : National War (War Blade), Mississipy Turn (Bedawin).

Tombé : Cadoubelle des As

(Cadoudal), Splendid Park (Northern Park). Tous couru.

Lors de ses débuts en

compétition, le 11 septembre à Auteuil, Diab'less est tombé à la dernière haie.

Un paramètre qui n'empêche pas l'élève de Jean-Paul Gallorini de se porter sur

la ligne des premiers. Cadoubelle des As l'accompagne. Ces deux-là abordent en

tête la premier tournant. Régisseur et National War galopent sur un second rideau.

Le peloton avance relativement groupé. Seul, Splendid Park musarde à deux

longueurs du groupe. Pas de changement en face. Les choses sérieuses commencent

dans l'ultime tournant, moment choisi par Régisseur pour accentuer la pression.

Ce dernier saute au commandement les deux dernières difficultés du parcours. Il

doit néanmoins composer avec Robuste, lequel se rapproche à son intérieur.

Après une courte lutte, le dernier cité prend la mesure de Régisseur (2e) dans

les 100 derniers mètres. À distance, l'animateur Diab'less préserve une nette

3e place.