Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Royality a apprecié le voyage

Autres informations / 12.09.2009

Royality a apprecié le voyage

AUTEUIL, Vendredi

Prix Jean Noiret (AQPS)

Il découvrait Auteuil et il

semble avoir apprécié la balade. Royality (Visionary) a facilement remporté le

Prix Jean Noiret, dévoilant un joli potentiel. « Je ne connais pas ses limites.

Quand il aura tout appris, il sera vraiment très bon. » Philippe Peltier,

entraîneur du poulain élevé par Jacques Cyprès, ne tarit pas d’éloges et son

large sourire en dit long. « Il s’est montré un peu allant et il a sauté vite.

Nous allons maintenant nous efforcer de le monter derrière, pour le protéger un

peu, et puis, il a un bon coup de reins, il pourra revenir de derrière. »

Une fabrication maison

En trois sorties en

obstacles, Royality est resté invaincu. Montons encore les échelons et voyons

ce qu’il y a là-haut. C’est ce que Philippe Peltier envisage de faire, sans

brûler les étapes. « Il peut courir le Prix Bayonnet (le 17/10) ou le Prix

Triquerville (L, le 31/10), deux black-types réservés aux AQPS. Tout ce que je

veux, c’est le fabriquer gentiment.»

Le frère de Neptunes

Collonges, Rosignol Collonges (Brier Creek) faisait également connaissance avec

la butte Mortemart. Le pensionnaire     de

Guillaume Macaire a très bien couru, devant tout de même se contenter de la

deuxième place.

Les autres partants dans leur

ordre d’arrivée :

Rigoleto Collonges (Vidéo

Rock), Rialto du Châtelet (Lavirco), Rio Giorgio (Michel Georges), Rock’n’Roll

(Cadoubel), Raflesia (Vidéo

Rock).

Tombé : Raflesia (Vidéo

Rock). Tous couru.

Rosignol Collonges, Rigoleto

Collonges, Royality et Rêv d'Arc, quatre des dix prétendants à ce steeple-chase

réservé à des 4ans Autres Que Pur Sang débutent sur la Butte Mortemart. Pour

aborder le premier tournant corde à

droite, Rialto du Châtelet

imprime une allure sélective. Rêv d'Arc vient côté corde en compagnie de Rock

In. Malgré une légère hésitation au saut de la rivière des tribunes, Rialto du

Châtelet conserve la tête devant Rock In et Ryes. Plus loin, Raflesia se sépare

de son jockey à la réception de l'oxer. Après le saut de la dernière haie, le

leader abdique toutes prétentions et laisse Ryes, Rosignol Collonges, Royality,

bien rapproché côté corde et Rock In batailler. Sur le plat, Royality prend

sûrement l'ascendant sur ses rivaux. Non seulement, le pensionnaire de Philippe

Peltier demeure invaincu sur les obstacles mais il succède à Qocq Corrico, son

compagnon d'entraînement. Rosignol Collonges et Ryes complètent le podium.