Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Sable des dunes fait siffler le vent

Autres informations / 17.09.2009

Sable des dunes fait siffler le vent

AUTEUIL, Mercredi

Prix Finot (L) – Peloton A

 « Il était déjà dressé à 2ans sur les

obstacles, mais quand on a remarqué qu’il avait beaucoup de gaz, on a tout

arrêté pour une carrière de plat. » Patrice Quinton, entraîneur de Sable des

Dunes (Al Namix) a donc repris en main son poulain après que celui-ci a réalisé

de belles choses en plat. Et s’il a gagné une “D” dans la discipline, ce

mercredi il a remporté le Prix Finot (L) – premier peloton – de toute une

classe. « Et il n’était pas à 100%, souligne Patrice Quinton. Je l’ai reçu il y

a un mois à l’entraînement. Avant, il a passé un peu de temps au pré. Il a

sauté un peu gros aujourd’hui, mais ce n’est pas plus mal. Il a sauté la

dernière haie encore cinquante centimètres au-dessus. Il est loin d’être à

fond. »

Maîtrisant de bout en bout la

course, Sable des Dunes est reparti sur le plat pour tenir Son Amix (Fragrant

Mix) à trois longueurs. Co-éleveur du poulain, Patrice Quinton a raconté la

petite histoire de famille : « J’ai acheté la mère qui a donné trois produits.

Le premier a eu des problèmes de jambes, le deuxième n’a pour le moment rien

fait de particulier, et Sable des Dunes est le troisième. C’est un fils d’Al

Namix [qui restera à 1.000€ l’année prochaine, ndlr]. Il produit très bien en

faisant des chevaux avec un bon modèle et un bon caractère. Sable des Dunes est

facile à entraîner. » La mère a gagné trois fois en plat en 29 courses. En

2007, elle a donné une femelle par Protektor qui a couru deux fois sous

l’entraînement de Cyriaque Diard, comme Sable des Dunes l’était pour sa

carrière de plat. Elle s’est placée à deux reprises d’une “G”.

Son Amix et Kelami

Son Amix avait également déjà

couru en plat, une seule fois, mais avait “déposé” l’opposition. Entraîné par

François Doumen, il est déjà comme un ami de la famille puisque le

professionnel cantilien avait sous sa responsabilité le membre le plus éminent

de la famille : Kelami (Lute Antique), un très bon cheval et un élève du Haras

d’Ecouves, placé de Groupe.

Les autres partants dans leur

ordre d’arrivée : Dzinor (Highest Honor), Slow Game (Al Namix), Monserrat

(Celtic Swing), Rumge (Anabaa Blue), Snob de Laprelle (Kapgarde).

Arrêté : Conan de l’Orme (Red

Guest), Run a Risk (My Risk), Sire des Aulnays (Rifapour), Leader de la Mare

(Agnes Kamikaze), Orchamps (Turgeon), Sarlem (Robin des Prés), Sonovlou

(Turgeon), Deusta Carnoet (Grand Trésor), Douchy (Anabaa), Red Desert (Next

Desert). Tous couru.

Pour passer une première fois

devant les tribunes, Sable des Dunes et Slow Game composent la tête du peloton.

Son Amix, Sarlem, Douchy et Prospert le Grand galopent également en bon rang.

Snob de Laprelle et Red Desert ferment la marche. Dans la ligne d'en face, le

groupe s'étire progressivement sous l'impulsion des mêmes animateurs. Sable des

Dunes pénètre en tête dans le dernier tournant, talonné de près par Son Amix,

Escort'Men, qui s'est bien rapproché, et Prospert le Grand, toujours vu au

contact. Dzinor est cinquième, tout près. En retrait, Taiikos et Monserrat

tentent d'effectuer la jonction. Les autres sont à nette distance. Au saut de

la dernière haie, la lutte s'engage entre Son Amix et Sable des Dunes. Ce

dernier se montre dominateur sur le plat. Prospert le Grand se classe 3e devant

Taiikos, qui termine bien.