Sea the stars est resté !

Autres informations / 03.09.2009

Sea the stars est resté !

LEOPARDSTOWN (IRL), Samedi

Leopardstown (Irl.), samedi.

C’est presque étonnant mais tellement enthousiasmant. John Oxx a laissé Sea the

Stars (Cape Cross) jeudi matin dans la liste des engagés des Irish Champions

Stakes (Gr1), tenus samedi à Leopardstown.

Simultanément, Aidan O’Brien

a fait de même pour son duo de choc Fame and Glory (Montjeu) et Mastercraftsman

(Danehill Dancer), ce dernier étant encore en lice dans le Prix du Moulin de

Longchamp (Gr1), dimanche à Longchamp [lire l’encadré “La règle française

contre la double déclaration”]. À ce stade, seul manque l’autre 3ans de tête de

Coolmore, Rip van Winkle (Galileo). Si on ajoute la présence du 4ans Casual

Conquest (Hernando), lauréat cette année du Tattersalls Gold Cup (Gr1, 2.000m),

l’affiche est presque trop belle… Mais les dernières heures vont être

déterminantes et la météo sera la réelle déci sionnaire des déclarations de

partants sur le champ. Jeudi, la pluie a fait son apparition dans l’après-midi

à Leopardstown.

Le matin, John Oxx a parcouru

la piste à pied et a apporté ce commentaire à la presse anglaise : « Nous avons

déclaré Sea the Stars dans l’espoir que le terrain s’améliore [sèche, ndlr]. Si

la course avait lieu aujourd’hui ou demain, le cheval ne courrait pas. Mais je

trouve les prévisions météo raisonnablement encourageantes jusqu’à samedi. Si

les averses ne se multiplient pas sur Leopardstown dans les deux prochains

jours, nous pourrons retarder notre décision jusqu’à samedi à… midi. »

 

D’après nos sources, Aidan

O’Brien confirmera aussi ses partants à la dernière minute pour intégrer le

paramètre du terrain et celui de la participation ou non de Sea the Stars. Ces

Irish Champion Stakes se présentent déjà, avant même leur déroulement, comme un

véritable kriegspiel (jeux de guerre et par extension stratégie guerrière).

 

La règle française contre la

double déclaration

Si un cheval est déclaré dans

une épreuve en France mais prend part le jour même, ou la veille, à une autre

course, le propriétaire s’expose à une amende pouvant aller jusqu’au montant de

l’allocation du premier (228.560€ en l’occurrence pour le Prix du Moulin du

Longchamp). En Irlande et en Grande-Bretagne, cette règle n’existe pas à ce

jour mais des pourparlers sont en cours en Grande-Bretagne pour l’appliquer en

2010.