Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Séraphin du paon en impose

Autres informations / 01.09.2009

Séraphin du paon en impose

RÉSULTATS

DAX, Dimanche

Prix Chéri Bibi Zayed Le

Premier (Gr2 PA)

SÉRAPHIN DU PAON EN IMPOSE

Robert Litt ne nous avait pas

menti lorsqu’il nous avait dit toute l’estime qu’il portait à Séraphin du Paon (Akbar)

lors de ses bons débuts (3e) le 14 juin dernier à Toulouse.

Il l’a prouvé dimanche lors

du point d’orgue de la réunion qui se déroulait sur l’hippodrome de Dax, le

Prix Chéri Bibi – Zayed Le Premier (Gr2 PA), en l’emportant de belle manière.

Dernière étape du Festival de Cheikh Mansoor bin Zayed Al Nahyan, « un Festival

composé d’une série de quatre courses destinées à promouvoir le pur-sang arabe

en Europe », selon la directrice Mme Lara Sawaya, cette épreuve a également vu

les couleurs de l’émirat d’Abu Dhabi se mettre doublement en valeur : grâce à

la victoire de Séraphin du Paon (Akbar) qui porte les couleurs de Cheikh

Khalifa bin Zayed Al Nahyan mais également par l’intermédiaire de Rahef

(Kerbella), arrivé deuxième et qui met à l’honneur celles de Cheikh Mansoor bin

Zayed Al Nahyan . C’est Al Barada (Dormane) qui a pris la troisième place. Un

émirat sponsor du Festival et dont l’un des représentants, M. Abdullah Al

Qubaisi, directeur de ADIHEX (Abu Dhabi international Hunting and Equestrian

exhibition) soulignait le « succès exceptionnel » du Festival marqué « par

l’empressement d’une élite de propriétaires de pur-sang arabes dans le monde en

général et en Europe en particulier à y participer pour avoir l’honneur de

s’adjuger le Prix Cheikh Zayed Le Premier. »

Le choix de Dax comme celui

de La Teste, site de la deuxième étape, « n’étant pas le fruit du hasard mais

une volonté de la part des sponsors d’encourager l’élevage du pur-sang arabe de

course. En effet, la région du Sud-Ouest est le berceau de l’élevage du

pur-sang arabe et la majorité des éleveurs et entraîneurs français y est

installée », rappellait Mme Izeta Selimanjin, directrice de l’AFAC (association

française du Cheval arabe de course).

 

 

 

La grande réussite du Cheikh

Khalifa bin Zayed Al Nahyan

Sur la piste, Séraphin du

Paon (Akbar), placé en seconde position durant le parcours, a pris l’avantage à

deux cents mètres du poteau pour ne plus jamais lâcher la tête. Il a ravi son

entraîneur, Robert Litt, pas vraiment surpris de ce succès. « Il avait bien

débuté l’autre jour et a confirmé aujourd’hui. J’étais confiant. La ligne de

ses débuts à Toulouse était bonne puisque les deux chevaux qui avaient terminé

devant lui ce jour-là ont pris la première et la troisième place du Prix

Kesberoy (Gr1 PA), le 15 août dernier à Deauville. Il devrait maintenant

prendre la direction de l’épreuve pour 3ans du Breeders’ Challenge à Saint-Cloud

début octobre. »

De même, notons la très bonne

réussite de celui qui s’occupe des intérêts du Cheikh Khalifa bin Zayed Al

Nahyan, Nicolas de Watrigant, un jeune courtier de 28 ans. A la tête de Mandore

International Agency, il est à l’origine de l’acquisition de Séraphin du Paon

ainsi que de celle de Forgehill Cezanne (Dormane), le dernier vainqueur du Prix

Kesberoy (Gr1 PA), sans oublier l’achat d’Akim de Ducor (Akbar), le lauréat

2008 de ce Prix Chéri Bibi. « On a gagné les deux courses préparatoires au

Breeders’ Challenge et c’est également le grand retour en France du Cheikh

Khalifa bin Zayed Al Nahyan, propriétaire de Forgehill Cezanne et de Séraphin

du Paon, qui n’avait pas eu de chevaux depuis quelques temps. On avait gardé

Seraphin du Paon spécialement pour ce rendez-vous, pour qu’il le gagne. C’est

une grande satisfaction. »

Direction maintenant

Saint-Cloud le 2 octobre pour les épreuves du Breeders’ Challenge et le sacre

du meilleur 3ans chez les pur-sang arabes.