Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Sokar et stikine pour que le titre reste dans l’ouest

Autres informations / 07.09.2009

Sokar et stikine pour que le titre reste dans l’ouest

CRAON, Lundi

Grand Prix de la Ville de Craon-Mayenne,

9e Étape du Défi du Galop, (A)

Les deux dernières éditions du

Grand Prix de la Ville de Craon-Mayenne (A) ont été remportées par des chevaux entraînés

dans l’ouest. Les locaux s’annoncent une nouvelle fois redoutables dans cette neuvième

étape du Défi du Galop, la seule course de ce challenge à n’avoir qu’un “A” pour

label. Deux lauréats à ce niveau, tous deux sous la responsabilité de Joël Boisnard,

entraîneur à Senonnes, détiennent les clés de la course : Sokar (Slickly) vainqueur

du Prix des Sablonnets (L) et du Critérium du Fonds Européen de l’Elevage (L) à

2ans et Stikine (Slikly), gagnant du Prix du Grand Camp (L) à Lyon. Mais tous deux

sont des fils de Slickly (Linamix), des chevaux qui apprécient le terrain souple

et il ne devrait pas pleuvoir sur l’hippodrome de Craon.

Sokar aborde la distance classique

pour la première fois et n’a pas été revu depuis le printemps. Cependant, il court

bien frais. Stikine n’a pas eu la même aura que l’an passé. Il s’est même testé

sur les longues distances sans réussite. Mais il est saisonnier et la venue de l’automne

devrait nous permettre de le revoir sur le devant de la scène.

 

Puchet, l’attraction de la course

Originaire d’Argentine, Puchet

(Potrillon) a rejoint les boxes de Jean-Marie Béguigné cette année. Cinq fois placé

de Gr1 dans son pays d’origine, il est passé par Doha avec un bilan satisfaisant.

Deuxième du Prix de Coye, il pourrait subir le fameux contrecoup de bons débuts

dans l’hémisphère Nord, comme nombre de chevaux venus d’Amérique du Sud. Mais en

classe pure, il a la pointure pour s’illustrer dans ce Grand Prix de Craon.