Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Sweet hearth retrouvée

Autres informations / 05.09.2009

Sweet hearth retrouvée

CHANTILLY, Vendredi

L’an dernier, Sweet Hearth

(Touch Gold) était partie pour la gloire. Après deux victoires faciles, elle

était considérée comme une des meilleures si ce n’est la meilleure 2ans

italienne. Le problème, c’est que son caractère ne suivait pas : très

difficile, la petite championne… Si difficile que, dans le Premio Primi Passi

(Gr3, 1.200m – l’équivalent de notre Prix de Cabourg), elle a sauté la lice à

miligne droite !

Toute son histoire, ensuite,

a été celle d’une remise en confiance. C’est d’ailleurs comme cela qu’elle est

arrivée en France. « Ses propriétaires milanais – la Scuderia Rima – sont des

amis, nous a expliqué Jean-Pierre de Gasté, qui représente l’écurie italienne

en France. Quand ils m’ont parlé de leur pouliche, j’ai tout de suite pensé à

Alain de Royer Dupré, qui est un metteur au point remarquable. » Vendredi, on a

vu le résultat du travail de remise en confiance, au cours duquel elle a

notamment été deux fois montée sans cravache : dernière à l’entrée de la ligne

droite, elle a passé tout le peloton en revue pour s’imposer, seulement

accompagnée aux bras.

Sa performance en demi-teinte

du Shadwell Prix de Lieurey était à oublier (« elle était trop stressée »,

dixit Jean-Pierre de Gasté) ; vendredi, elle n’a pas laissé passer sa chance de

s’imposer au niveau Listed en France : « Aujourd’hui, elle a enfin montré sa

qualité sur notre sol. »

Elle devrait désormais être

orientée vers une des trois courses de Groupe 2 pour 3ans et plus disputées la

veille de “l’Arc” : le Qatar Prix Daniel Wildenstein sur 1.600m, le Qatar Prix

Dollar sur 1.950m ou le Qatar Prix de Royallieu, pour les seules femelles… mais

sur 2.500m. En attendant 2010 car, selon son entourage, elle va donner sa

pleine mesure à 4ans.

 

Une famille 100% US

La mère de Sweet Hearth,

Sweet Gold (Gilded Time), est inédite. Mais elle a déjà donné au haras une

certaine Santa Teresita (Lemon Drop Kid), lauréate du Santa Anita Handicap

(Gr1). Au sein de cette famille 100% US, une seul gagnant black-type au-delà du

niveau Listed… mais beaucoup de gagnants, à toutes les générations et sur

toutes les distances.