Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Tarakan, le steeple lui va si bien

Autres informations / 21.09.2009

Tarakan, le steeple lui va si bien

CRAON, Dimanche

Prix du Docteur Guy Jallot.

3e Épreuve du Challenge APGO

Changer de discipline en

obstacle peut s’avérer payant. Parfois, le cheval se transcende en découvrant

de nouveaux obstacles et une façon de courir différente. Bon en haies, Tarakan

(Trempolino) a franchi un palier sur le steeple cette année. Il a signé un

quatrième succès en cinq sorties sur le steeple-chase dans le Prix du Docteur

Guy Jallot. Et si Davy Lesot ne s’était pas trompé de parcours le 24 mai

dernier à Dax, il serait certainement invaincu sur les gros obstacles. Vite en

tête, il n’a laissé aucune chance à ses rivaux sur le plat, malgré quelques

légères bévues au dernier passage en face. Le pensionnaire de Jacques Ortet

peut maintenant envisager son avenir en région parisienne. Même s’il est encore

trop tendu pour les gros parcours d’Auteuil, il pourrait trouver sa voie à

Enghien ou sur les tracés empruntant la piste en huit de la butte Mortemart.

Double lauréat de Listed à

Cagnes puis à Pau l’hiver dernier, Mercelino (Passing Sale) était attendu dans

ce steeple. Il était incontestablement le meilleur suite à ses performances

hivernales. Malgré tout son courage, le protégé de Serge Foucher n’a pu

conclure que troisième derrière la jument Roxane de Champfeu, sans avoir donné

l’impression de pouvoir l’emporter.

               

Un nouveau fils de Trempolino

sur le devant de la scène

Élevé par André Larrieu et

Christophe Pierrou, Tarakan est un fils de Trempolino (Sharpen Up), un étalon

qui s’affirme parmi les meilleurs pour l’obstacle. On se souvient que des

éleveurs comme Edouard Coirre (Madox), l’affectionnent particulièrement. Il est

le père de Don Lino, vainqueur du Prix Cambacérès (Gr1), Font Froide,

impressionnante lauréate du Prix Achille-Fould (L) et Madox, vainqueur du Prix

Jim Crow.

Vitrolles (Gulch) mère de

Tarakan, n’a pas couru en obstacle. Elle a pris part à sept courses, dont cinq

en République Tchèque, où elle a signé sa seule victoire. Elle a donné sept

produits, dont deux gagnants.

Deuxième mère de Tarakan,

Sandy Baby (Al Hattab), a donné La Grande Cascade (Beaudelaire), troisième de

Groupe 2 en Allemagne en plat et lauréate du Critérium de l’Ouest (L), à Craon.

Les autres partants dans leur

ordre d’arrivée : Chamvirko (Lavirco), Fill The Glass (No Excuse Needed), Cote

de Grace (Kingsalsa).

Arrêté : Well Bred

(Clerkenwell). Tous couru.

Dès le lâcher des élastiques,

Tarakan imprime un rythme sélectif. Il mène l’épreuve avec une dizaine de

longueurs d’avance devant Fill the Glass, Speed Rose, Roxane de Champfeu et

Mercelino, qui est monté en retrait. Well Bred vient ensuite devant Diamrock et

Côte de Grâce. Après 1.500m de course, Mercelino perd du terrain et se retrouve

dans la seconde moitié du peloton. L’animateur Tarakan est progressivement

rejoint par Fill the Glass. Mais il commence à faire nettement la différence au

dernier passage en face, malgré quelques hésitations dans ses sauts. Dans le

tournant final, Mercelino se lance en vain à la poursuite de Tarakan, qui

contrôle la course. Tarakan assure son saut à la dernière haie et file au

poteau facilement. Mercelino se fait souffler le premier accessit par Roxane de

Champfeu, la bonne note de la course.