Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Tarla, fidèle à ellemême

Autres informations / 09.09.2009

Tarla, fidèle à ellemême

AUTEUIL

Prix Georges Pelat

Considérée comme la deuxième

meilleure pouliche sur les haies derrière Sway, Tarla est revenue à la

compétition ce mardi et n’a pas manqué à ses “obligations morales”. Elle a

survolé le Prix Georges Pelat en battant un bon lot. « Je n’ai rien eu à faire

dans la ligne, lance son jockey, Adam Kondrat, au micro d’Équidia dans un éclat

de rire. Elle a tout fait toute seule. Sway n’était pas là aujourd’hui, c’est

vrai, mais il faut savoir profiter des opportunités et les absents ont toujours

tort. Elle a eu des petits soucis de santé au printemps, mais elle redevient

ellemême désormais. On peut dire que nous l’avons retrouvée. »

Au poteau, il y avait deux

longueurs entre Tarla et Queen Maresca (Maresca Sorrento) qui n’a pas non plus

forcé son talent. Formerly (Poliglote), très en vue également, a dû se

contenter de la cinquième place sans pouvoir refaire du terrain sur le plat. À

propos de Queen Maresca, Marcel Rolland, son entraîneur, nous a déclaré : «

Régis [Schmidlin, son jockey, ndlr] m’a dit qu’elle avait demandé souffler pour

repartir ensuite. Elle fait une bonne course. Elle disputera le Prix de Chambly

(L, le 26/09). » Queen Maresca, une deuxième place est une promesse. Dans les

yeux de Marcel Rolland, se devine une grande estime pour sa pouliche.

Les autres partants dans leur

ordre d’arrivée : Arrêt Station (Johann Quatz), Maliana (Raintrap). Tous couru.

Réunion en petit comité dans cette course à conditions bien composée. Sept pouliches

de 3ans s’élancent pour un parcours long de 3.600 mètres. Toutes bien décidées

à profiter de l’absence de Sway, chef de file de sa promotion. Pour sauter la

haie du Pavillon, Maliana et Tarla rejoignent Queen Maresca, laquelle avait

jusquelà galopé isolée côté corde. Akadora les suit librement alors que

Formerly est délibérément placée en dernière position par son jockey Cyrille

Gombeau. Pour franchir la dernière haie de la ligne d’en face, Tarla mène,

suivie de près par Suite de Sivola. Formerly améliore sensiblement sa position.

Remarque dif férente pour Maliana, passée dernière. Pour conclure, Tarla fait

nettement la différence. Formerly, tente de s’accrocher à ses basques. En vain.

Elle se voit même dominée par Queen Maresca, Akadora et Suite de Sivola,

classées dans cet ordre au passage du disque final.