Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Tindaro n’est pas au bout de ses limites

Autres informations / 19.09.2009

Tindaro n’est pas au bout de ses limites

LYON PARILLY, Vendredi

Après un bon parcours, en

épaisseur mais à l’abri, Tindaro (Kingsalsa) a laissé une belle impression

visuelle pour s’imposer dans le Prix des Pétunias (G). Mais, son jockey,

Stéphane Pasquier, tempérait les ardeurs naissantes suite à cette victoire,

expliquant : « Je suis content qu’il gagne, mais un peu déçu par sa manière. Il

m’a donné l’impression de ne pas avoir beaucoup de marge et je pense qu’il doit

s’endurcir. Il est à suivre, en tout cas. » Ces propos montrent que Tindaro n’a

pas atteint son summum et peut encore progresser. À noter que Stéphane Pasquier

signait là sa seule victoire de l’après-midi… pour sa seule monte. Tindaro

défend la casaque de Maurice Clifford, qui le détient en association, et est le

seul représentant de cette casaque placée chez Giuseppe Botti.

Tindaro domine de trois

quarts de longueurs Robin du Nord (Voix du Nord), auteur d’un effort courageux

le long de la corde. Pour sa deuxième sortie, Robin du Nord n’est pas passé si

loin d’offrir à son père, Voix du Nord, un premier succès avec l’un de ses

produits en France.

 

Une souche Lagardère

Élevé par Jean-Pierre Dubois,

Tindaro est un fils de Kingsalsa, un étalon qu’utilise souvent Jean-Pierre

Dubois. La famille maternelle de Tindaro est apparentée à une souche Lagardère.

Provenant de cette élevage, Star’s Mixa (Linamix) n’a jamais couru et Tindaro

est son premier produit référencé. Suit un mâle yearling par Anabaa Blue.

Star’s Mixa est la propre sœur du bon Starpix, lauréat de deux courses à 2ans

et deuxième du Prix Jean Prat (Gr1) 2005 de Turtle Bowl (Dyhim Diamond).

Les autres partants dans leur

ordre d ‘arrivée :

Dream’s Salsa (Kingsalsa),

Lazarus (Numerous), Brilliance Pearl (Titus Livius), Gryméos (Peintre Célèbre),

Bay Maho (Johannesburg), Shakira des Aigles (Snow Cap), Sumerisha (Polish

Summer).

Tous couru.

Douze éléments de 2ans, dont

la moitié de pouliches, s’affrontent dans ce premier rendez-vous lyonnais.

Grymeos effectue ses premiers pas publics. Un manque de métier qui ne prive pas

ce pensionnaire de Carlos Laffon-Parias de s’emparer de la tête et de la corde.

Cet inédit compte rapidement plusieurs longueurs d’avance. Brillance Pearl,

Flying Warrior et Bay Maho organisent le groupe de chasse. Dans le tournant

final, l’avance du leader s’est considérablement réduite. À mi-ligne droite,

Tindaro prend la mesure de ses adversaires du jour. Il ouvre son palmarès. À

son intérieur, Robin du Nord fournit également un bon effort final. Il prive

Flying Warrior du premier accessit. Toujours pointée dans le dos des premiers,

Filly conserve une courageuse 4e place.