Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Un test en vue du prix du conseil de paris

Autres informations / 22.09.2009

Un test en vue du prix du conseil de paris

CHANTILLY, Mardi

Prix Turenne (L)

Listed réservée aux mâles de

3ans, sur les 2.400m de Chantilly, le Prix Turenne – qui, selon les années,

change d’hippodrome – peut amener son lauréat à participer ensuite au Prix du

Conseil de Paris (Gr2). Cette année, ils sont huit à briguer la palme, dont

deux ? JDG Rising Star ?, qui effectuent leurs

rentrées. Il s’agit de Gallilei (Ballingarry), un temps envisagé pour le

Juddmonte Grand Prix de Paris (Gr1), mais qui a préféré attendre les terrains

souples de l’automne, et d’Acteur Célèbre (Galileo), impressionnant lauréat du

Prix Juigné (F) et double placé de Listed ensuite.

 

Shahwardi teste ses limites

Invaincu en deux sorties,

Shahwardi (Lando) possède un grand inconvénient par rapport aux concurrents

qu’il va devoir affronter. En effet, il a débuté tard, le 27 juillet, et ce

manque d’expérience peut jouer contre lui. Mais il a pour lui l’avantage d’être

en forme et peut fort bien se révéler dans un tel lot.

 

Marinous retrouve son

hippodrome

Depuis que Marinous

(Numerous) a 2ans, Freddy Head, son entraîneur, ne nous a jamais caché que ce

cheval possédait beaucoup de qualité, mais qu’il était très compliqué. À

plusieurs reprises, on a pu vérifier en effet que le caractère de Marinous

pouvait jouer contre lui. Il possède assez de qualité pour enlever une épreuve

de ce type, donc attention à lui s’il est motivé.

 

Les lignes de Serva Jugum

Entraîné par Paul Cole, Serva

Jugum (Fusaichi Pegasus) avait débuté par une victoire à 2ans à Kempton, avant

de tenter sa chance dans le Critérium International (Gr1), dont il a pris la

huitième place. Revenu tardivement à la compétition cette année – le 29 août –,

il a pris des lignes sur des chevaux de Groupe, comme Campanologist (Kingmambo)

ou Twice Over (Observatory – lauréat 2008 des Prix Eugène Adam et Guillaume

d’Ornano, Grs2), derrière lequel il vient de prendre la deuxième place dans une

course à conditions. A priori, il a la qualité pour bien faire ici, mais

l’interrogation reste la distance de 2.400m, qu’il va découvrir. En effet, sa

mère, la championne Shake the Yoke (Caerleon), n’avait jamais dépassé 1.800m.