Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Weipert fait parler ses origines

Autres informations / 10.09.2009

Weipert fait parler ses origines

RÉSULTATS

NANCY, Mercredi

Prix de la Meurthe (F)

Weipert (Platini) n’a pas

attendu longtemps pour remporter sa première course. Placé pour ses débuts à Clairefontaine,

sa deuxième sortie dans le Prix de la Meurthe (F), ras semblant un lot de poulains

modestes, a été la bonne. En remportant cette épreuve sur 2.400m, il a fait

parler sa tenue qu’il tient du côté maternel.

Weipert, né à l’écurie

Roettgen, est issu d’un croisement entre Platini (Surumu), mis en valeur cette

année par les résultats de Grandcamp, et Wild Side (Sternkoenig), gagnante de

Gr2 en Allemagne sur la distance dite classique. Il n’est pas le seul gagnant

de sa mère. Wendel (Definite Article) est un très bon hurdler anglais sur les

courtes distances. Il s’est placé deux fois de Gr2 depuis l’année dernière.

La deuxième mère de Weipert,

Wild Romance (Alkalde) était également une bonne performeuse. Elle s’est placée

de Gr3 et de Gr2 en Allemagne sur des distances oscillant entre 1.600m et

2.200m.

Les autres partants dans leur

ordre d’arrivée :

High Perfection (High

Chaparral), Queen Petra (Samum), Retake (Reset), Alma Ata (Next Desert),

Absolute Lady (Galileo), Tansanit (Peintre Célèbre), Amador (Zinaad), Agoreta

(Ungaro), Ati (Hernando), Sir Baikal (Arnaqueur). Tous couru.

 

Pas moins de quinze éléments

de 3ans s’affrontent sur le parcours des 2.400 m. La délégation allemande à

fière allure. C’est d’ailleurs Lapao, venu d’outre-Rhin, qui prend le train à

son compte. Absolute Lady s’est bien élancée et n’est pas loin, tout comme Ati.

Queen Petra, de son côté,

« voyage » en épaisseur. Pour

passer devant les tribunes, Lapao anime toujours, épaulé par Agoreta et la

favorite, La Poésie, laquelle s’est bien rapprochée. Au bout de la ligne d’en

face, les animateurs sont les mêmes mais Ati commence à être sérieusement

accompagnée aux bras. Montebella entame un effort remarqué côté corde. Même

constat pour Weipert à son extérieur. Aux abords du poteau, les Allemands ont

le dernier mot. Pugnaces, Weipert et Lapao dominent à la lutte La Poésie et

Montebella, lesquelles n’ont pas démérité. Les autres se classent en retrait.