Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

élie lellouche : « starlish mérite cette victoire »

Autres informations / 28.10.2009

élie lellouche : « starlish mérite cette victoire »

LYON-PARILLY, Mardi

Prix André Baboin (Grand Prix des Provinces) – Gr3

 « Starlish mérite

cette victoire », a déclaré Élie Lellouche, l’entraîneur du lauréat à l’issue

du Prix André Baboin (Gr3). Starlish (Rock of Gibraltar) a bénéficié d’un bon

parcours : placé à l’arrière-garde, il a eu toute la place et tout le temps

nécessaire pour placer sa longue pointe de vitesse dans la ligne droite.

Pourtant, il ne s’est imposé que dans les dernières foulées. «Il fait preuve de

beaucoup de courage, parce que c’est la fin d’année et qu’après toutes ces

courses, ce n’est pas facile. C’est une belle victoire pour tout le monde », a

poursuivi son entraîneur. Anthony Crastus, son jockey, a réagi : « Je pars [au

Japon, ndlr] sur une belle victoire.Jesuiscontentpourle propriétaire car ça

fait longtemps qu’il aurait dû gagner son Groupe. Cela faisait deux fois que

l’on n’avait pas eu une course heureuse. ». En effet, cet attentiste doit

bénéficier de conditions de course favorables pour donner sa pleine mesure. «

Aujourd’hui, on a eu deux leaders qui ont fait beaucoup de train, ce qui lui a

été profitable. Il y a eu un coup de “vice” de Stéphane [Pasquier, en selle sur

le deuxième, ndlr] qui a tapé sur mon bâton, mais je n’en ai pas eu besoin pour

finir. »

Ce Groupe 3 restera donc comme la victoire de l’année de

Starlish, deuxième au même niveau dans la Coupe (Gr3) de Longchamp en juin.

Celui qui a été un des prétendants sérieux au Prix du Jockey Club (Gr1) 2008

méritait incontestablement, comme l’a souligné son mentor, ce succès.

 

Captain Courage, dans son élément

Captain Courage (Bering) se présentait dans ce Prix André

Babouin (Gr3), riche de trois victoires successives – deux quintés et une

Listed. Et ce mardi, il s’est montré une fois encore très pugnace. Doté d’un

mental forgé à l’école des grands handicaps, Captain Courage a offert une

longue résistance à Starlish, avant de s’incliner aux abords du poteau. Il

effectue sa meilleure valeur et en digne fils de Bering (Arctic Tern), il s’est

bien accommodé de l’état de la piste.

 

Gris de Gris confirme son bon début d’année Cantonné au mile

en 2008 et au début de l’année, Gris de Gris(Slickly)aréaliséuneperformancehonnête

sans

répéter ses valeurs des Prix d’Ispahan (Gr1, 2e) et du

Qatar Prix Dollar (Gr2, 2e). Vite sur jambes, cet adepte des

pistes souples n’a pu changer de vitesse à la fin. La faute

sans doute à la distance, un peu longue pour ses aptitudes, et au poids

puisqu’il devait rendre 1,5 kilos au lauréat. Il a finalement conclu à deux

longueurs de ce dernier. Gris de Gris continue ainsi sans fausse note une année

commencée en fanfare (une victoire et deux accessits de Groupes).

 

Ashaaq, le 3ans aux foulées légères

Ashaaq (Anabaa), frère de Tamayuz (Nayef) et seul 3ans de

l’épreuve, a conclu à une honorable cinquième place. Après avoir mené toute la

course, il a “reculé” dans la ligne droite finale. Mais ses foulées légères –

il a paru chercher ses appuis à plusieurs reprises – laissent penser qu’il se

plaît plus sur un terrain souple. Ashaaq passait un test face à ses aînés et

sur une piste lourde, et il a tout de même laissé entrevoir de réelles

possibilités. Il devrait faire un bon 4ans, comme l’avait déclaré son

entraîneur, Freddy Head.

 

Starlish, d’une lignée d’inédites

Élevée par sa propriétaire, Mme Daniel Malingue, Starlish

est le neveu d’une bonne sprinteuse, Eveningperformance (Night Shift) qui s’est

illustrée en Angleterre sur le kilomètre. Lauréate de quatre Listeds làbas,

elle s’est aussi distinguée en France, en prenant la troisième place du Prix de

l’Abbaye de Longchamp (Gr1) en 1995. Mais le dénominateur commun dans la lignée

maternelle la plus proche de Starlish est que ses deux premières mères –

Stylish (Anshan) et Classic Design (Busted) – sont inédites. Starlish est pour

l’instant le meilleur produit de Stylish. Suit un yearling mâle, par Aussie

Rules (Danehill).