Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Ercolini frappe d’entrée

Autres informations / 21.10.2009

Ercolini frappe d’entrée

DEAUVILLE, Mercredi

Prix des Roches (B)

Faisant partie des meilleures

pouliches de 2ans en Espagne, Ercolini (Pyrus) avait été engagée dans le Prix

des Roches (B) par son entraîneur, Francisco Rodriguez Puertas, pour mieux

situer sa valeur. Et les observateurs ont pu juger de sa qualité puisqu’elle a

fait mouche d’emblée au niveau “B”. Certes, il faut admettre que le lot n’avait

rien d’extraordinaire, mais Ercolini, tout en étant très verte, a su placer un

coup de reins imparable dans les cent derniers mètres pour s’imposer. « C’est

une bonne pouliche, nous a déclaré son jockey, Julien Grosjean, en tête au

classement de la Cravache d’Or en Espagne avec cinquante victoires. Avec son

entourage, nous voulions d’abord commencer par une “B”, pour voir à quel niveau

elle se situait. Avant le coup, nous avions un peu peur du terrain très souple

mais elle s’en est bien sortie. Elle venait de gagner une des plus importantes

courses pour 2ans en Espagne, sur l’hippodrome de Madrid. Elle a bénéficié d’un

très bon parcours derrière le leader et même si elle a un peu flotté à mi-ligne

droite, étant encore “bébé”, elle a bien repoussé l’attaque de ses adversaires.

Je la découvrais mais j’avais suivi sa carrière en Espagne. »

Petite pouliche d’un modèle

assez léger, Ercolini devrait encore accuser des progrès et peut devenir la

meilleure pouliche de 3ans en Espagne l’année prochaine. Elle a apporté à son

mentor sa première victoire en France après quatre places. Printemps d’Alsace

(Xaar) et Gotlandia (Anabaa) se sont montrées accrocheuses. Elles ont offert

une belle résistance à Ercolini mais ont dû s’avouer nettement vaincues dans la

phase finale.

 

Le deuxième gagnant de Pyrus

Élevée par Madame A.F.

Stynes, Ercolini est une fille de Pyrus (Mr Prospector), un étalon qui ne

comptait qu’un seul vainqueur en France, avant la victoire d’Ercolini. Sur le

site de France Galop, seulement huit produits de Pyrus sont répertoriés. Sa

carrière de course a été assez brève. Mais il a réussi à enlever un Gr3 et pris

la cinquième place du Prix Morny (Gr1). Mère d’Ercolini, Bajan Belle (Efisio),

a eu six produits et Ercolini est le meilleur d’entre eux pour le moment.

 

Les autres partants dans leur

ordre d’arrivée : Coriante (Indian Rocket). Tous couru.

Zomorroda et Wo Ay Ni

décident d'animer l'épreuve. La dernière nommée se montre brillante. Durant le

premiers tiers du parcours, les candidates évoluent deux par deux. Ercolini, le

long du rail, et Printemps d'Alsace évoluent sur le deuxième rideau, Gotlandia

et Coriante sur le troisième. Dans le tournant final, Coriante tente de se

rapprocher en dehors. En vain, car à son intérieur, ses adversaires du jour accélèrent.

À mi-ligne droite, Ercolini prend l'avantage mais cette pouliche espagnole doit

composer avec une double attaque. Printemps d'Alsace lui porte l'estocade en

dedans alors que Gotlandia vient la menacer à sa gauche. Après une vive lutte,

Ercolini donne un dernier coup de reins. Effort décisif. À moins d'une

longueur, Printemps d'Alsace (2e) devance Gotlandia (3e), du minimum.