Focus sur night magic, candidate à “l’opéra”

Autres informations / 01.10.2009

Focus sur night magic, candidate à “l’opéra”

 

 

 

 

 

 

Le Qatar Petroleum Prix de l’Opéra (Gr1) accueillera la

gagnante du Prix de Diane allemand (Gr1), Night Magic (Sholokhov). Entraînée

par Wolfgang Figge, qui connaît la meilleure saison de sa carrière cette année,

cette pouliche de 3ans fera face à ses aînées dans une course ouverte. Son

entourage imagine le meilleur ce dimanche et nous en explique les raisons.

 

Jour de Galop.– Quels sont les principaux atouts de la

pouliche ?

Wolfgang Figge.– Elle n’a pas couru depuis deux mois et,

pour une pouliche de 3ans, c’est un atout majeur, surtout après une course

comme le Preis der Diana. Je n’ai pas d’inquiétude particulière quant au profil

de la piste ou le raccourcissement de la distance. Ses meilleures performances

se situent sur 2.200m, mais elle possède beaucoup de vitesse. Les 2.000m ne

devraient pas poser de problème.

 

Quelle sera sa tactique de course ?

En France comme en Allemagne les courses partent plutôt

lentement, ce qui est une bonne chose pour la pouliche, car elle pourra faire

sa course. Mais s’il y a quelqu’un qui veut aller devant, Karoly Kerekes, son

jockey, possède suffisamment d’expérience [détenteur de plusieurs Groupes 1 en

Allemagne, ndlr] pour prendre la décision de le suivre.

 

Pouvez-vous nous présenter les propriétaires de Night Magic

?

Monsieur Hans Gerald Wernicke est un grand entrepreneur en

literie. Il emploie environ 2.000 personnes dans différents pays. Auparavant,

il possédait aussi des trotteurs. Comme pour moi, 2009 est l’année de ses plus

gros succès.