Gallilei, pour entrevoir la lumière

Autres informations / 05.10.2009

Gallilei, pour entrevoir la lumière

CHANTILLY, Mardi

Prix Scaramouche (L)

Pour son retour à la

compétition, le 22 septembre, à Chantilly, la ? JDG Rising Star ?

Gallilei (Ballingarry) a mieux couru que ne l’indique sa cinquième place. Sur

une piste trop légère pour lui, il a fait un effort courageux pendant cinq

cents mètres, avant de logiquement demander un bol d’air. Il soufflait beaucoup

après la course et avait besoin de cette rentrée. Mardi, il trouve un lot à sa

portée et se testera pour la première fois sur 3.000m, sur un terrain souple

(grâce aux pluies de lundi) qui devrait lui convenir. Gallilei peut devenir une

bonne recrue chez les stayers.

Deux rentrants de qualités au

départ

Dans son ensemble, le lot est

homogène et, parmi les neuf concurrents, deux feront une rentrée attendue. Il

s’agit de Fully Funded (Aptitude), troisième de cette épreuve l’an dernier et

qui compte de bonnes performances sur tous les terrains et sur des distances,

allant de 2.400m à 3.000m et plus. Ainsi, en début de saison, on l’a vu

terminer deuxième de la ? JDG Rising Star ? Magadan (High Chaparral)

dans le Prix Lord Seymour (L). Passé par l’école des gros handicaps, Blek

(Chichicastenango) est dans le même cas que Fully Funded. Il n’a pas été revu

depuis le mois de juillet. Blek possède pas mal d’expérience et a remporté sa Listed

cette saison, dans le terrain lourd du Prix la Moskowa (L). Comme Gallilei, il

passe pour préférer les pistes assouplies.

Braveheart Move, le

redoutable tandem Sir Mark Prescott /Jean-Bernard Eyquem

Seul concurrent étranger au

départ, Braveheart Move (Cape Cross) est entraîné par Sir Mark Prescott.

Lorsqu’il déplace ses pensionnaires en France, l’entraîneur britannique fait

confiance à Jean-Bernard Eyquem et leur association fonctionne très bien. Leur

pourcentage de réussite est bon et on se souvient de leurs succès en 2007 dans

le Prix d’Arenberg (Gr3) avec Starlit Sands (Oasis Dream) ou dans le Prix

Petite Étoile (L) avec Soft Morning (Pivotal). Concernant Braveheart Move, il a

remporté trois handicaps class 3 cette année en Angleterre et tente sa chance

pour la première fois dans une Listed. Il va découvrir la distance de 3.000m et

sa tenue reste un point d’interrogation, puisque son père, Cape Cross, n’est

pas connu pour faire des stayers. Braveheart Move est le frère de Relaxed

Gesture (Indian Ridge), lauréat en 2005 des Canadian International (Gr1).

Barongo aime Chantilly

En deux sorties à Chantilly,

Barongo (Distant Music) compte deux places dont une quatrième acquise dans le

Grand Prix de Chantilly (Gr2). Ce cheval très dur ne compte qu’un essai sur

plus de 3.000m, c’était à l’occasion du Qatar Prix Gladiateur (Gr3) dans lequel

il a pris la huitième place. Redescendant de catégorie, ce cheval qu’Urs Suter

décrit comme « son crack », peut également se mettre en avant.