Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Heart of ice à la recherche de sa meilleure forme

Autres informations / 26.10.2009

Heart of ice à la recherche de sa meilleure forme

COMPIEGNE, Lundi

Prix de Carlepont (F)

Depuis ses débuts victorieux

dans le Prix de la Chapelle en 2008 à Longchamp, la ? JDG

Rising Star ? Heart of Ice (Montjeu) n’a plus été capable de

s’imposer. Pourtant, lors de ses premiers pas, elle précédait une autre ? JDG

Rising Star ? qui allait se construire un palmarès au plus

haut niveau : Board Meeting (Anabaa), gagnante du Prix de Psyché (Gr3), cinquième

du Prix de Diane (Gr1), troisième du Prix Vermeille (Gr1) et deuxième du Prix

de l’Opéra (Gr1). Peut-être que cette course à Longchamp a été plus dure qu’on

ne le pense pour Heart of Ice. Nettement dominée en deux sorties cette année,

une au printemps et l’autre à l’automne, Heart of Ice appréciera

l’assouplissement des pistes et bénéficiera d’une certaine fraîcheur. Elle sera

associée à Pierre-Charles Boudot et ne portera que 53,5 kilos. Il serait donc

surprenant qu’elle ne lutte pas pour la victoire.

 

Une fille de la championne

Islington en piste Border Bloom (Selkirk) a déjà couru à onze reprises. La

pensionnaire d’Henri-Alex Pantall est régulière puisqu’elle a remporté deux

courses et pris sept places. Maniable, Border Bloom s’adapte à tous les

terrains et trouvera une distance parfaitement dans ses cordes.

Ce ne sont pas les débuts

d’Isla Canela (Gone West) qui attirent l’œil des observateurs. Elle a conclu

seulement sixième d’une “G” à Fontainebleau sur 1.800m pour ses premiers pas.

C’est son origine, qui est percutante. Elle est le deuxième produit d’Islington

(Sadler’s Wells), lauréate des Nassau Stakes (Gr1), du Breeders’ Cup Filly and

Mare Turf (Gr1) et double gagnante des Yorkshire Oaks (Gr1). Ce lundi, elle

devra accuser des progrès pour jouer les premiers rôles.

Issu de l’élevage Bader, Cru

Paradis (Kendor) est la fille de Loupy Glitters (Loup Solitaire), gagnante de

Listed et trois fois placée de Groupe, et la nièce de Grey Glitters (Grey

Risk), deuxième du Prix de Lutèce (Gr3). Contrairement à ce qu’indique le

programme, il n’est pas totalement inédit. Il a en effet participé à une course

AFASEC, ce qui lui aura permis de “voir les couleurs” et de vivre le bruit d’un

hippodrome. Un gros avantage par rapport à certains de ses rivaux.