Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Il n’y a pas que goldikova et only green chez les wertheimer !

Autres informations / 31.10.2009

Il n’y a pas que goldikova et only green chez les wertheimer !

Les couleurs Wertheimer et Frère

défendront à elles seules les intérêts de l’entraînement français lors du grand

rendez-vous du Breeders’ Cup. On le sait. Cela a été répété, écrit et réécrit avec

les candidatures de Goldikova (Anabaa), dans le Breeders’ Cup Mile, et Only Green

(Green Desert), dans le B.C. Filly & Mare Sprint.

Pourtant ce que l’on sait moins,

c’est que cette casaque aura pendant ces deux jours de courses deux autres partants.

Des partants qui dépendent des effectifs américains des éleveurs / propriétaires

français, à savoir Interactif (Broken Vow) et Meteore (Pulpit).

Interactif sera au départ du B.C.

Juvenile Turf avec le rang possible de favori. Ce 2ans est entraîné par Todd Pletcher

et reste sur deux victoires de Groupes (With Anticipation Stakes et The Bourbon

Stakes, Grs3).

Quant au 3ans Meteore, il ne prendra

pas part à une épreuve du Breeders’ Cup mais au Oak Tree Derby (Gr2), disputé juste

après le B.C. Classic (Gr1). Car le prestige des épreuves du Breeders’ Cup ne doit

pas faire occulter que toutes ces courses s’insèrent en plein meeting de Santa Anita,

le meeting automnal de Oak Tree. Meteore est sous l’entraînement de Richard Mandella.

 

Pierre-Yves Bureau, en charge

des activités hippiques de la famille Wertheimer, a bien voulu nous parler de l’activité

nord américaine – inévitablement moins connue – de la casaque bleue à coutures blanches.

Jdg.Que représentent les effectifs

américains de la famille Wertheimer ?

Pierre-Yves Bureau.Environ 30/35

poulinières. Mais ce pool peut être divisé en deux parties :

1./ les juments qui produisent,

de par leurs origines et les croisements sélectionnés, des foals qui resteront aux

USA. Ce sont nos familles purement américaines.

2./ celles dont les produits peuvent

être exploités en Europe, en raison de leurs origines. Dans ce cas, on a par exemple

les produits de Broad Pennant (Broad Brush), la mère d’Interactif. Wingspan (Silver

Hawk), sa pouliche née en 2003, a été exploitée en France où elle a pris la deuxième

place du Prix de Flore (Gr3). Sa yearling, par Arch (Kris S), est aussi arrivée

en France. La véritable constante à cette organisation est que nous prenons la décision

toujours tôt et que les transferts se font à l’âge foal.

Au final, nous laissons une quinzaine

de yearlings aux Etats-Unis à l’entraînement par an.

Qui sont les entraîneurs en charge

de votre effectif ?

Essentiellement Todd Pletcher

et Richard Mandella. Comment se passe votre politique d’achats américains ?

Tous les ans, nous essayons d’acquérir

de nouveaux courants de sang et c’est vrai que nous achetons beaucoup aux Etats-Unis.

Ainsi la mère de Meteor a été achetée en 2007 et celle d’Interactif en 2000. Dans

les deux cas à Keeneland. Gérard et Alain Wertheimer vont très souvent à ces ventes.

 

Comment ne pas parler de la belle

histoire qui lie la casaque Wertheimer et le Breeders’ Cup. Trois victoires déjà…

Oui et trois victoires à Santa

Anita ! C’est vrai que nous avons des souvenirs particuliers là-bas grâce à Kotashaan

(Darshaan / B.C. Turf 1993, Gr1), Halfbridled(Unbridled

/ B.C. Juvenile Fillies 2003,

Gr1) et Goldikova l’an dernier. Il faut aussi dire qu’il y a un attachement particulier

de la famille Wertheimer pour les courses américaines comme en témoignent nos effectifs

sur place. Nous avons donc logiquement plus de partants dans des épreuves de type

Breeders’ Cup.

Comment appréhendez-vous le B.C.

Mile de cette année pour Goldikova ?

Le lot me semble supérieur à celui

de l’an dernier avec des candidatures de bons Godolphin, comme Delegator et Gladiatorus,

ou Zacinto et de bons locaux. Mais la jument est bien…