Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

John oxx : « le courage et le tempérament mènent les meilleurs chevaux à différents niveaux »

Autres informations / 15.10.2009

John oxx : « le courage et le tempérament mènent les meilleurs chevaux à différents niveaux »

Dans une interview accordée

au TDN, John Oxx a fait part de ses réflexions sur la formidable saison qu’il a

connue avec son champion, aujourd’hui retiré de la compétition, Sea the Stars

(Cape Cross). Parmi ses six superbes victoires, l’entraîneur jugeait difficile

d’en démarquer une en particulier : « Il n’est pas aisé d’affirmer qu’il y a eu

un moment plus intense qu’un autre avec un tel cheval. D’autant plus qu’il a

rem-

porté uniquement des courses

majeures. » Et il a ajouté : « Quand vous remportez les “Guineas” et le Derby,

gagner ensuite, cela devient encore plus important, et comme l’anxiété croît au

fil de l’année, chaque course apporte un immense soulagement une fois qu’elle

est passée. Avoir gagné le Derby a été merveilleux – la manière dont il a couru

fut un réel enchante ment ; la manière dont il s’est comporté sur la piste,

comment il a dévalé la descente sans effort, comment il a patienté sagement

dans la ligne droite avant de se lancer et de gagner. C’était fantastique à

voir, et c’est inhabituel pour un entraîneur de regarder son cheval dans le

Derby et de se sentir si rassuré par la manière dont il court. Suite à cette

victoire, une ferveur s’est développée autour de lui, et chacun a réalisé qu’il

avait assisté à quelque chose de spécial. » John Oxx pour suit : « Il y a eu,

depuis Sandown, beaucoup d’excitation dans le public à chacune de ses sorties,

et ce public grossissait au fur et à mesure. Dans “l’Arc”, je n’étais pas plus

inquiet que cela, bien qu’il ait beaucoup plus tiré que ne l’auraient souhaité

certains ; je le savais capable de vaincre malgré cela. Je savais qu’il pouvait

déployer de superbes foulées et qu’il pourrait se sortir d’affaire. Son succès

résulte d’un mélange de différents ingrédients, mais principalement de son

extraordinaire vitesse de base. Ballydoyle a tenté l’impossible pour le mettre

à bout et lui compliquer la tâche, mais ces adversaires n’ont jamais pu lui

faire rendre les armes. Il aurait pu suivre facilement n’importe quel train –

c’est sa grande force – et ensuite prendre rapidement le large. Il pouvait

faire cela car il a un gros cœur et de larges poumons, mais il dispose aussi

d’un parfait équilibre, de superbes foulées et un superbe allongement. C’est un

grand et fort cheval qui possède d’énormes foulées athlétiques. Il fait

également preuve d’un tempérament exceptionnel, rien ne le dérange. C’était le

cheval le plus calme dans les courses, et c’est le cou rage et le tempérament

qui mènent les meilleurs chevaux à différents niveaux. »