Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

La dernière visite de yeats iv, roi d’ascot

Autres informations / 04.10.2009

La dernière visite de yeats iv, roi d’ascot

QATAR PRIX DU CADRAN (GR1)

À tout seigneur, tout

honneur, Yeats (Sadler’s Wells) sera la grande vedette de ce Qatar Prix du

Cadran (Gr1) 2009. Cette édition sonne comme la dernière sortie du pensionnaire

d’Aidan O’Brien, avant de prendre la direction du haras. C’est donc en France

qu’il nous fait l’honneur de conclure sa carrière, lui le quadruple vainqueur

de l’Ascot Gold Cup (Gr1) adulé par tout un peuple. L’événement est tel que le

protocole et les habitudes ont été changés. Yeats tournera dans le rond, avant

ses adversaires, muni d’une couverture où seront inscrites ses victoires. Puis

il fera un tour d’honneur devant les tribunes de Longchamp, où le public à

forte consonance britannique devrait lui rendre un vibrant hommage. Et ensuite,

ce sera l’heure pour le mâle de 8ans de vaincre le signe indien qui le poursuit

dans le Prix du Cadran.

 

Il a terminé troisième en

2007 et cinquième en 2008 de ce Groupe 1 sur 4.000m pour ses deux

participations. Autant dire que ces résultats sont en deçà du reste de son

œuvre. Beaucoup d’observateurs ont longtemps argué qu’il n’aimait pas

l’hippodrome du bois de Boulogne. Pourtant, il a brisé cette idée reçue en

remportant magistralement le Prix RoyalOak (Gr1) l’an dernier, quelques

semaines après sa déception du “Cadran”. Et la clé de ce succès réside dans la

tactique de course. Pour ne pas être pris de vitesse, Yeats doit démarrer tôt,

à six cents mètres ou plus de l’arrivée, pour écœurer ses rivaux au train.

C’est de la sorte qu’il avait procédé dans le “Royal-Oak” sans jamais avoir osé

le faire dans le Prix du Cadran. Un huitième Groupe 1 en guise d’adieux est dès

lors envisageable.      

 

 

 

QATAR PRIX DU CADRAN (GR1)

Kasbah Bliss prêt à faire

vaciller l’idole

Si Yeats ne court pas sa valeur,

Kasbah Bliss (Kahyasi) pourrait s’installer au sommet de la hiérarchie des

stayers. Depuis l’an dernier et sa première victoire dans le Prix Gladiateur

(Gr3), le pensionnaire de François Doumen a progressé en plat. Parti des gros

handicaps sur longue distance dans cette discipline, il est arrivé au sommet à

la force du jarret. Le cheval d’Henri de Pracomtal a connu des petits soucis de

santé, mais a ainsi repris de la fraîcheur et son mentor le dit au top. Dès

lors, s’il répète sa fin de course acérée du Prix Gladiateur 2009, Kasbah Bliss

peut inscrire à son palmarès une première victoire de Groupe 1 en plat, lui qui

est passé proche d’une victoire à ce niveau en obstacle, à Cheltenham, dans le

World Hurdle (Gr1) 2008. Il sera aussi très favorisé par le terrain léger logiquement

attendu ce jour à Longchamp. Pour compléter son tableau, il faut ajouter que

Kasbah Bliss est le favori des “books”.

 

Un test pour Alandi

Comme le bon vin, Alandi (Galileo)

est appelé à bien vieillir. Il vient de signer son premier succès de Groupe 1 à

4ans dans l’Irish St Leger en battant nettement Yeats. Ce Prix du Cadran sera

pour le protégé de John Oxx une bonne occasion de se tester sur 4.000m. Il a

peu couru, en raison de problèmes de santé récurrents. Ces soucis sont d’ailleurs

réapparus durant sa préparation, ce qui jette une zone d’ombre sur sa

candidature. Mais en classe pure, il a les moyens de s’emparer du spectre de

meilleur stayer européen.

 

Incanto Dream, mieux qu’en

2008 ?

Prix du Cadran édition 2008.

Un cheval bai finit fort en pleine piste et échoue d’un rien pour la victoire.

Ce cheval, c’est Incanto Dream (Galileo). Entraîné par Carlos Lerner, Incanto

Dream a aussi connu des problèmes de santé, liés à ses jambes. Il vient de

faire sa rentrée dans le “Gladiateur” en terminant bon troisième. Le cheval de

Madame Louise Calamari a même fait illusion pour la victoire et son jockey Yann

Lerner ne l’a pas sollicité à la cravache. S’il ne subit pas le contrecoup de

la deuxième course après une longue absence, il peut améliorer son classement

de l’an dernier.

 

 

 

QATAR PRIX DU CADRAN (GR1)

Pointilliste et Pouvoir

Absolu après la vente Pointilliste      (Giant’s

Causeway) et Pouvoir Absolu (Sadler’s Wells) sont tous deux inscrits à la vente

de “l’Arc”. Quelques heures après leur passage sur le ring, ils fouleront la

piste de Longchamp

dans une épreuve où leur propriétaire

– la famille Wildenstein – s’est distingué à huit reprises depuis 1970. Les

deux poulains ont finalement été rachetés par Elie

Lellouche pour le compte de leur

propriétaire [lire "Pointilliste et Pouvoir Absolu, rachetés et au départ

du cadran"]. Rien n’est donc changé pour eux.

Pointilliste a fait ses

preuves sur les longues distances, remportant le Prix de Barbeville (Gr3) avant

de se placer à trois reprises dans des Groupes. Appréciant la course en tête,

il sera associé à Olivier Peslier, un fin tacticien capable de l’emmener loin.

Pouvoir Absolu débute, pour

sa part, chez les stayers. Après sa deuxième place dans le Lucien Barrière

Grand Prix de Deauville (Gr2) où il a frôlé la victoire, Élie Lellouche nous

avait confié avoir en tête ce “Cadran”. Et son entourage doit y croire car il a

beaucoup de fond et le premier jockey des bleus, Anthony Crastus, l’a choisi.

Armure, le coup de poker

d’Alain de Royer Dupré

candidature d’Armure

(Dalakhani) est pour le moins surprenante. Gagnante de Listed sur 3.100m en

juillet, la protégée d’Alain de Royer Dupré a été supplémentée pour prendre

part au Prix du Cadran. Son entraîneur engage rarement “à la légère” dans les Groupes

1 et, comme nombre de produit de Dalakhani (Darshaan), cette lauréate du Prix

de Pomone (Gr2, 2.500m) cet été à Deauville, s’adapte à tout. Son année de 4ans

l’a montrée en progrès constants même si elle vient de buter au niveau Groupe 1

sur la distance classique dans

le Prix Vermeille (7e).

Maniable, elle devrait se

sortir de la distance marathon et prendre une place qui agrémenterait son

palmarès, en vue de sa future carrière de poulinière.