Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

La plus belle d’ascot glory

Autres informations / 07.10.2009

La plus belle d’ascot glory

CHANTILLY, Mardi

Prix des Usages (B)

Ils n’étaient que six dans le Prix des Usages (B 1.200m) et

le sprinteur le plus abandonné de la course a gagné : Ascot Glory (Kheleyf). La

pensionnaire de Stéphane Wattel a devancé des poulains comme Kolokol (Statue of

Liberty), régulier à ce niveau, et Irish Cat (One Cool Cat), détenteur de onze

courses. Jungle Bay (Oasis Dream), favori de l’épreuve, a pris la tête et a

rapidement lâché prise, terminant quatrième, à deux longueurs d’Irish Cat,

troisième. Ascot Glory a montré un peu de précocité en début de saison, puis

elle a été dirigée sur des courses “à réclamer” pour lui donner du moral. Elle

n’a pas le droit aux primes et, lors de chacune de ses tentatives “à réclamer”,

elle a été défendue par son entourage. « C’est une pouliche très régulière,

endurcie et qui possède un peu de qualité, je ne suis pas vraiment surpris de

sa performance, a déclaré Raphaël Marchelli, jockey d’Ascot Glory. En dernier lieu,

elle a eu une bonne leçon [2e d’une “D” au Lion-d’Angers, ndlr]. C’est une

pouliche très calme et aujourd’hui elle a bénéficié d’un parcours sur mesure.

Elle va aussi bien dans le bon terrain que dans le souple. »

 

Kolokol répond encore présent

Le pensionnaire de Didier Prod’homme, Kolokol, est l’un de

ces poulains donnant toujours le meilleur d’eux-mêmes.

Récent facile lauréat d’une “D”, il a cette fois dû concéder

la victoire. « Il fait une belle course, mais il n’était pas tout à fait à son

aise dans le terrain souple, nous a confié Didier Prod’homme. Et je pense que le

fait de courir rapproché ne l’a pas non plus aidé. Mais c’est un bon cheval qui

va évoluer l’année prochaine. Désormais, nous allons nous diriger sur une

Listed à Longchamp, fin octobre, si la météo le permet (Critérium de Vitesse,

L, 1.000m, 29/10). » Comme lors de sa dernière victoire, Kolokol a eu un

parcours caché et n’a pas tiré, ce qui est de bon augure pour la suite.

 

Ascot Glory, faite pour aller vite

Produit de Kheleyf, Ascot Glory est issue d’une mère par

Lake Coniston, un cheval de Groupe évoluant sur les courtes distances qui a

notamment remporté les Diadem Stakes (Gr3) et le July Cup (Gr1), à Newmarket.

Ascot Glory est le premier produit de sa mère.

En revanche, on retrouve un peu de tenue chez la deuxième

mère, Amazer (Vaguely Noble), élevée dans le Kentucky. Cette dernière a pris la

troisième place du Prix Vermeille (Gr1) et des Canadian International Champion

Stakes (Gr1). Elle a notamment donné Oakmead (Lomond), troisième des Oaks

anglaises et irlandaises (Grs1).

Enfin, Kheleyf, père d’Ascot Glory est connu pour faire des

chevaux “vite”. C’est le père de la bombe Percolator, lauréate en France l’an

dernier du Prix du Bois (Gr3).

Les autres partants dans leur ordre d’arrivée : Silent Shoda

(Johannesburg).

Tous couru.

Seulement six candidats de 2ans au départ de ce Prix des

Usages. Profitant de son numéro 1 dans les stalles de départ, Silent Shoda ne

laisse à personne le soin de prendre le commandement. Bien appuyée le long de

la lice, côté tribunes, la pensionnaire d'Yves de Nicolay est accompagnée par

Jungle Bay pour aborder le deuxième tiers du parcours. Menelas et Ascot Glory

galopent sur un deuxième rideau, Irish Cat et Kolokol sur le troisième. À 300m

du poteau d'arrivée, Ascot Glory porte son attaque. Kolokol progresse dans son

sillage. Bien équilibrée par Raphaël Marchelli, Ascot Glory conserve sûrement

le meilleur jusqu'au bout. Pour l'obtention de la 2e place, Kolokol résiste à

l'assaut d'Irish Cat (3e), en dedans. En retrait du trio de tête, le favori

Jungle Bay ne peut mieux faire que 4e.