Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

La supplémentation gagnante de silent shoda

Autres informations / 31.10.2009

La supplémentation gagnante de silent shoda

MAISONS-LAFFITTE, Vendredi

Prix Commandeur (D)

Deuxième d’un “réclamer” à Deauville

le 20 octobre, Silent Shoda pouvait, en apparence, placer la barre un peu haut en

tentant sa chance dans le Prix Commandeur (D). Mais son entraîneur, Yves de Nicolay,

avait choisi de la supplémenter et ce choix s’est avéré payant, puisque sa

pensionnaire s’est imposée, très courageusement. Après la course, l’entraîneur déclarait

: « J’ai fait le choix de la supplémenter, car le lot me paraissait plutôt moyen.

Silent Shoda est une pouliche sympathique, qui progresse. Elle a été élevée aux

États-Unis par Jean-Pierre Dubois et est arrivé directement chez moi ensuite. »

Jockey de la lauréate, Stéphane Pasquier ajoutait pour sa part : « C’est une chouette

pouliche. Son entraîneur m’avait dit qu’elle avait beaucoup de vitesse. Elle gagne

très bien, repoussant courageusement les attaques venues le long de la corde. »

Grâce à sa victoire, Silent Shoda remet en avant les couleurs de l’Écurie Monastic,

qui était encore propriétaire en début de saison de Stacelita (Monsun), avant son

transfert sous les couleurs de Martin Schwartz.

En théorie, Silent Shoda avait

parfaitement le droit de s’imposer dans un tel lot. Au mois d’avril, elle avait

déjà gagné sur la ligne droite de Maisons-Laffitte, dans le Prix Pharamond (F) avant

de tenter sa chance ensuite dans le relevé Prix d’Avranches (B).

Fils de Dedication (Highest Honor

Prix de la Forêt, Gr1), Messidor (Malibu Moon) a échoué de peu pour la victoire

pour sa troisième sortie seulement. Après avoir longtemps accompagné en tête Silent

Shoda, mais le long du rail, il a paru un moment débordé avant de revenir finir.

« La foulée d’après, c’était bon », disait d’ailleurs son propriétaire, Alec Head.

Il progresse et, s’il en a encore l’occasion à cette époque de l’année, il pourrait

ouvrir son palmarès prochainement.

 

Un pedigree très américain

Élevée par Finsbury Bloodstock

et possédant le suffixe USA, Silent Shoda possède un frère, High Silence (High Yield),

lauréat de quatre de ses seize courses aux ÉtatsUnis. La deuxième mère de Silent

Shoda, Shift Surprise (Night Shift) a donné un bon cheval, City By Night (Slew City

Slew). Il est gagnant de Groupe 2 à l’âge de 3 et 4ans, il est désormais étalon.

Il s’est également classé deuxième à 2ans du Breeders’ Futury (Gr2).