Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Le 14 sur 14 pour goldikova

Autres informations / 02.10.2009

Le 14 sur 14 pour goldikova

En quête de son septième Groupe 1 dans le Total Prix de la

Forêt (Gr1) samedi, la ? JDG

Rising Star ? Goldikova

(Anabaa) a tiré le plus mauvais numéro à la corde, le 14 sur 14. Cela peut,

très légèrement, compliquer sa tâche, mais son jockey, Olivier Peslier, nous a

déclaré : « Avoir ce numéro peut éviter d’être “mis par terre” au bout de deux

cents mètres. Goldikova n’est pas trop compliquée en course. Elle part vite et

peut aller devant ou aussi bien attendre, donc ce numéro ne m’inquiète pas vraiment.

» Dimanche, Olivier Peslier montera également Vision d’État (Chichicastenango)

dans le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1). À son propos, il nous a dit : «

Je sais que le cheval est bien et qu’il a bien travaillé. Ce serait mieux qu’il

pleuve, car cela serait un plus pour lui. Il ne faudrait pas non plus que le

terrain soit du macadam, mais pour l’instant, rien ne tombe… »

 

 

 

 

 

 

 

 

Chaque jour, jusqu’au dimanche 4 octobre, nous vous

proposons une séquence consacrée au Qatar Prix de “l’Arc” de Triomphe et au Qatar

Arabian World Cup.

Aujourd’hui, focus spécial sur la candidature de Vision

d’État et de Tangaspeed. Bonne lecture à tous !

VISION D’ÉTAT (mâle bai, né le 20 avril 2005)

 

 

En 2008, en l’espace de huit jours, le propriétaire Jacques

Detré remporte deux Gr1 à Auteuil et à Chantilly : le Prix Ferdinand Dufaure,

le 25 mai avec Oculi et le Prix du

Jockey Club, le 1er juin avec Vision d’État.

 

Résumé de carrière

Le fils de Chichicastenango (Grand Prix de Paris 2001 sur

2.000m dans un temps record) a enthousiasmé les aficionados français et anglais

lors de son formidable finish dans les Prince of Wales’s Stakes (Gr1) à Ascot

le 17 juin dernier, en présence du prince de Galles. À cette occasion, monté

par Olivier Peslier, il réglait aux abords “du poteau” un élève de Ballymacoll Stud

Farm, Tartan Bearer et le “Rouget”

Never on Sunday. Acheté, yearling, 39.000 € aux ventes de

décembre à Deauville, le “sarthois” a fait sa rentrée dans le Prix d’Harcourt

(3e de Trincot), puis s’est imposé à Longchamp dans le Prix Ganay. Le mois de

juin offre à son entraîneur un premier succès outre-Manche. Il fait sa rentrée,

il y a trois semaines, le jour du fameux “Vermeille”, dans le Prix Foy dans

lequel, sans être au top, il laisse la meilleure impression du jour, terminant

à la hanche de Spanish Moon. Rappelons, pour mémoire, qu’il avait débuté à 2ans

aux Sables d’Olonne et qu’il est le vainqueur du Jockey Club 2008.

À l’automne 2008, il est arrivé le jour de “”l’Arc”“,

invaincu – finissant 5e.