Les godolphin en force

Autres informations / 30.10.2009

Les godolphin en force

À une semaine des deux jours

du Breeders’ Cup (6 et 7 novembre) à Santa Anita, les déclarations font feu de

tout bois entre les principaux protagonistes. Il y a peut-être un jeu

d’infos/”intox” là-dedans. Dans le camp de l’écurie communautaire de la famille

Maktoum, l’écurie Godolphin, on a mis les plats dans les grands en multipliant

au maximum les candidatures de qualité. Simon Crisford, racing manager de

Godolphin, a ainsi apporté des éclairages à la presse anglo saxonne sur les

principales forces de son écurie.

 

Breeders’ Cup Filly &

Mare Sprint

Seven Street (Street Cry) va

être au départ du Breeders’ Cup Filly & Mare Sprint aux côtés de sa

compagne d’écurie, Sara Louise (Malibu Moon), l’une des rares pur-sang à avoir

dicté sa loi à la championne Rachel Alexandra (Medaglia d’Oro). C’était en 2008

dans les Pohacontas Stakes (Gr3). Simon Crisford a parlé de ces pouliches en

ces termes : « C’était très convaincant quand Sara Louise a fini deuxième d’un

Groupe 2 à Belmont Park la dernière fois. C’est une gentille et très petite

pouliche et elle va courir cette épreuve. Elle nous donne entière satisfaction

et Lanfranco Dettori va la monter ». Concernant Seven Street, « elle a fini

deuxième d’un Groupe 1 à Belmont et c’est vraiment une pouliche de niveau

Groupe 1. Elle a une chance de finir dans les deux premières. Toutes deux vont

se présenter avec du mordant et les 1.400m leur conviennent à merveille. »

 

Breeders’ Cup Mile (Gr1)

Delegator (Dansili) et

Gladiatorus (Silic) vont être au départ du Breeders’ Cup Mile. Pour Simon Crisford,

« Delegator est vraiment un

bon cheval dont la forme récente est toute bonne. L’an prochain, il pourrait

courir sur plus court, mais le tracé, la surface et le déroulement des courses

à Santa Anita devraient parfaitement lui convenir. ». Quant à Gladiatorus, « il

n’a pas eu à donner le meil leur de lui-même pour vaincre en Italie, mais il a

gagné plaisamment et nous en sommes ravis. Il a suscité beau coup d’attentes

après ses victoires à Dubaï, or il n’apprécie pas les tracés en ligne droite et

un cheval ne peut courir au top à chaque sortie. La corde à gauche va lui

convenir et le tracé aussi.» Lanfranco Dettori sera en selle sur Delegator, et

Ahmed Ajtebi, sur Gladiatorus.

 

Breeders’ Cup Ladies Classic

Music Note (A.P. Indy) et

Cocoa Beach (Doneraile Court) sont programmées dans le Breeders’ Cup Ladies

Classic. « Zenyatta (Street Cry) était simplement trop forte l’an passé dans le

Breeders’ Cup Ladies Classic, a déclaré Simon Crisford, mais Cocoa Beach et

Music Note s’étaient bien comportées. » Elles s’étaient classées deuxième et

troisième de Zenyatta. « Music Note a remporté les Beldame Stakes (Gr1) début

octobre ; c’est une bonne jument, dure à l’effort quand elle est au mieux.

Actuellement au top, elle a une très belle carte à jouer dans cette épreuve. »

Concernant Cocoa Beach, « elle pro vient d’un élevage chilien et c’est une

jument dure qui a bien couru l’année dernière aux USA. Cette année, elle n’a

pas vraiment répété, mais on commence à la retrouver. »

Breeders’ Cup Marathon

Mastery (Sulamani), le

vainqueur des Irish Saint Leger Stakes (Gr1) va courir le Breeders’ Cup

Marathon. « Il récupère bien de ses courses, a expliqué Simon Crisford, bien

qu’il ne soit pas très imposant et il parvient à enchaîner les courses. Il est

en très bonne condition et a bien couru cette année sur une surface similaire à

Kempton. La piste de Santa Anita devrait convenir à ses aptitudes en faisant

jouer sa force. Cette course est évidemment l’objectif de la saison ; il va

rester à l’entraînement l’an prochain. Il est ensuite engagé dans le Japan Cup.

»