Les progrès de you rock me

Autres informations / 13.10.2009

Les progrès de you rock me

LONGCHAMP, Mardi

Prix de la Tour Saint-Jacques

(D)

Vainqueur de sa première

course dernièrement à Fontainebleau, You Rock Me (Gulch) a affiché de nouveaux

progrès. Mais le poulain de Jean-Louis Bouchard n’a pas eu un très bon

parcours. Après un tassement dans les premiers mètres de course, il s’est

retrouvé à l’arrièregarde. Bloqué un instant dans la ligne droite derrière

Easterland (Starborough), qui reculait, le pensionnaire de Pascal Bary a

terminé fort à la deuxième place. « You Rock Me a tracé une belle ligne droite

après avoir rencontré des difficultés en début de parcours, nous a déclaré son

jockey, Flavien Prat. C’est bien car il commence à s’assagir. »

La ? JDG

Rising Star ? Rêve de Nuit (Giant’s Causeway) a de nouveau

déçu en finissant quatrième sur un terrain très souple qu’il n’a pas apprécié.

Le poulain du baron Édouard de Rothschild avait pourtant l’aide de la décharge

pour inverser ses dernièrs résultats.

 

Un pedigree intéressant

Élevée par D. Chassagneux,

J.-P. Boin et G. Gaboriau, Lutèce Eria possède un papier maternel non dénué

d’intérêt. Son père de mère n’est autre que Woodman (Mr Prospector), qui

obtient de très bons résultats avec cette “fonction”. Sa deuxième mère, Fateful

(Topsider) a produit Fatefully (Private Account), double gagnante de Listed et

quatrième de Groupe 2, et Points of Grace (Point Given) lauréate de Groupe 2 et

placée de Groupe 1. Mère de Lutèce Eria, Dark Mile (Woodman) a remporté cinq de

ses quarante-quatre courses. Elle a donné trois produits. Les deux premiers – y

compris Lutèce Eria –, qui sont en âge de courir, totalisent neuf succès.

Les autres partants dans leur

ordre d’arrivée :

Pas Mûre (Green Tune), Sea

Fight (Smart Strike), Plaisir du Tango (Ski Chief), Queen America (American

Post), Indomito (Areion), Easterland (Starborough). Tous couru. Une épreuve

courue sur un bon rythme sous l’impulsion de Kameruka, suivie d'Aston hall et

Rêve de Nuit. Le peloton est étiré, mais cela n’empêche pas Lutèce Eria de

venir sur la ligne de tête en troisième épaisseur. Le favori, Sea Fight, est

maintenu à l’arrière-garde, il est le premier à être sollicité mais ne refait

pas de terrain. Au contraire de Lutèce Eria (1re) qui se détache inexorablement

de ses adversaires. You Rock Me (2e), tendu en début de parcours, trace une

belle ligne droite pour venir coiffer Aston Hall aux abords du poteau. Rêve de

Nuit conserve la 4e place.