Les “two be” attendus au tournant : two be k et lucky to be

Autres informations / 31.10.2009

Les “two be” attendus au tournant : two be k et lucky to be

AUTEUIL, Samedi

Prix de Lusignan

Un lot pour le moins touffu, qui

a réuni vingt participants, dans ce Prix de Lusignan réservé à la jeune génération.

Parmi cette “masse” se cache peut-être une petite perle d’Auteuil ou d’ailleurs.

Lucky to Be (Poliglote) est un produit de l’élevage de MarieChristine Gabeur (et

de son mari Benoît). Surtout, c’est un fils de Haute Tension (Garde Royale), une

remarquable poulinière qui a déjà produit de très bons éléments pour le même élevage.

Et l’adjectif “bon” semble un peu falot quand on trouve au sein de la fratrie Master

Minded (Nikos), actuellement le steeple-chaser doté du plus haut rating outreManche.

Ce double détenteur du Queen Mother Champion Chase (Gr1), la grande épreuve sur

le stee-

ple courte distance (deux miles

soit 3.200m), n’a connu qu’une défaite depuis le 1er janvier 2008. La production

de

Haute Tension comporte aussi Positive

Thinking (Nikos), deuxième des Prix Fleuret (Gr3) et Duc d’Anjou (Gr3), Good Spirit

(Smadoun), deuxième d’un Novices’ Chase de Groupe 2 à Kempton, et Hautclan (Chef

de Clan), un lauréat à Auteuil placé de Listed en Grande-Bretagne. Jolie série pour

une poulinière de 15ans. Voici pour le côté coulisses. Côté piste, il faut remarquer

que Lucky to Be a débuté dans le Prix Finot (L), marque entre toutes de qualité

attendue. Cette première sortie s’est soldée par un échec plutôt radical. Favoride

l’épreuve, le poulain s’est montré brillant et a complètement perdu pied à la fin.

Il convient de donner une autre chance à ce représentant de l’Écurie Papot, actuelle

tête de liste des propriétaires. Autres belles origines, celles de Two Be K (King’s

Theatre). Ce frère de Kiko (Poliglote), vainqueur du Prix Cambacérès (Gr1) en 2004,

et de Shy (Signe Divin), a fini troisième du Prix Pride of Kildare. Il offrait en

l’occasion un joli spectacle aux yeux des critiques les plus blasés en terminant

de très belle manière. Or le Prix Pride of Kildare a souvent mis en lumière de bons

éléments à l’image d’un certain… Master Minded qui y a effectué ses premiers pas

victorieux en compétition.