Libaute confirme ses bons débuts

Autres informations / 28.10.2009

Libaute confirme ses bons débuts

LYON-PARILLY, Mardi

Prix des Orchidées (G)

 « Libaute avait bien

débuté à Tours (G, 2e), et elle ne fait que répéter », a indiqué son jeune

partenaire, PierreCharles Boudot, à l’issue du Prix des Orchidées (G). Grâce à

ce succès, le jockey enlève aussi les deux “G” du programme. En fait, Libaute

(High Yield) n’a laissé aucune chance à ses rivales. Elle a démarré de bonne

heure dans la ligne droite, abordée en quatrième position, et a augmenté son

avance tout au long de la ligne droite. Elle a franchi le poteau avec un

bénéfice de huit longueurs sur Vernazza (Traditionally), titulaire d’une seule

sortie antérieure (6e à Nantes). Cette dernière peut donc êtrequalifiée “sur la

montante”. La débutante Zalyanka (Anabaa), petite-fille de Zalaiyka (Royal

Academy), lauréate de la Poule d’Essai des Pouliches (Gr1), a effectué des

débuts encourageants. Mal sortie des stalles, elle a effectué le parcours

décollée du peloton. Ensuite, elle a plongé à la corde à l’entrée de la ligne droite

et a fini correctement pour se classer cinquième.

 

Rattachée à une famille “Head”

Libaute a pour mère Libellule (Highest Honor), une jument

élevée par Alec Head, qu’il avait vendue à Mme Joseph Shalam en 2000, après

l’avoir essayée sur les obstacles sans réel succès (deux cinquièmes places au

mieux). Libellule s’est montrée régulière en course puisqu’elle a obtenu huit

victoires et dix-huit places en trente-sept apparitions. Jument de tenue, elle

semble avoir transmis cette aptitude à sa fille Libaute qui peut sûrement être

rallongée. Avant Libaute, Libellule a produit deux performers qui ont évolué au

niveau des handicaps. La deuxième mère, La Générale (Rainbow Quest), également

élevée par la famille Head, avait remporté une course sur 2.000m à Maisons-Laffitte.

 

Les autres partants dans leur ordre d’arrivée :

Bog Road (Great Pretender), Marie Eddaka (Trempolino), True

Love Royale (Victorieux).

Tous couru.

La débutante Zalyanka se montre hésitante au signal. Pendant

ce temps, Vernazza, La Saône et True Love Royale ne l'attendent pas en tête de

course. À mi-parcours, True Love Royale imprime un train régulier à l'épreuve.

Elle galope devant Libaute. Vernazza et La Saône pointent ensuite en compagnie

de Dream's Salsa, Zalyanka et Marie Eddaka, autre inédite, patientent aux

derniers rangs. Dans la phase finale, les huit pouliches prononcent leur effort

au centre de la piste. Libaute prend facilement ses distances avec le reste du

groupe. Les autres ne peuvent qu'admettre sa supériorité. Pour l'obtention de

la 2e place, Dream's Salsa et Vernazza s'expliquent. La dernière nommée a le

dernier mot.