Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

L'opéra : un casting en grand 2

Autres informations / 04.10.2009

L'opéra : un casting en grand 2

QATAR PETROLEUM PRIX DE

L'OPÉRA (GR1)

“l’Arc”. Enfin, la tardive

Shalanaya (Lomitas) tente l’aven-

 Crystal Capella, l’énigme

La carrière de Crystal

Capella (Cape Cross) soulève quelques questions. Elle est annoncée comme très

bonne, comme l’une des meilleures chances étrangères avec Midday ; pourtant,

elle n’a couru qu’une seule fois cette année. Elle est rentrée directement dans

un Groupe 3 pour femelles, et s’est offert Dar Re Mi (Singspiel), partante dans

“l’Arc” ce dimanche, et gagnante “morale” du Qatar Prix Vermeille (Gr1).

 

Une forte délégation

tricolore

Alpine Rose mise à part, d’autres

françaises possèdent également une très belle chance dans cette épreuve. La

représentation tricolore s’est néanmoins réduite de la présence d’Éclair de

Lune (Marchand de Sable) vendue samedi soir à la vente Arqana de “l’Arc” et

déclarée non-partante [lire l’encadré “Eclair de Lune vendue et non-partante

dans l’opéra”]. La ? JDG Rising Star ? Board Meeting

(Anabaa) a fait bonne impression

lors de sa dernière sortie. Cette pensionnaire d’Élie Lellouche a hérité de la

troisième place du “Vermeille” en revenant de l’arrière-garde. Autre

représentante d’Élie Lellouche, Article Rare (El

Prado) n’a pas encore

rencontré le succès cette année. Il y a douze mois, elle avait conclu sa campagne

par une victoire dans le Prix des Réservoirs (Gr3), dominant en particulier

Homebound (Dixie Union), au palmarès du Prix de Sandringham (Gr2) en juin

dernier. Deuxième du Prix de la Nonette (Gr3) en août à Deauville, Article Rare

s’était également adjugé le premier accessit du Prix Saint-Alary (Gr1) derrière

l’intouchable Stacelita (Monsun), prétendante à “l’Arc”. Enfin, la tardive

Shalanaya (Lomitas) tente l’aventure à ce niveau après un très facile succès

acquis dans le Prix de Liancourt (L).

 

Night Magic, le petit piment

de la course

Wolfgang Figge, que nous

avons interrogé cette semaine, présentera Night Magic (Sholokhov) la gagnante

du “Diane” allemand (Gr1). Son entraîneur s’est dit très confiant, même face à

une telle opposition. Pourtant, Night Magic n’a pas couru depuis deux mois et ses

lignes ne se sont pas répétées en Europe. Mais elle possède beaucoup de vitesse

et, en pouliche maniable, la piste de Longchamp ne devrait pas lui poser de

problème.

 

 

 

QATAR PETROLEUM PRIX DE

L'OPÉRA (GR1)

L'OPÉRA : UN CASTING EN GRAND

VERBATIM

Alain de Royer Dupré,

entraîneur d‘Alpine Rose, le 23 août : « Gérald Mossé était bien en souplesse

avec elle mais il fallait éviter de la toucher. Ce n’était pas évident. C’est pour

cela qu’il ne l’a pas cravachée. Je tiens à remercier Didier Prod’homme qui a

permis à la pouliche d’avoir un dos et de gagner grâce à Nostaltir (Muhtathir).

Elle est plus efficace en terrain plus souple ce qui augure un bel automne.

Nous allons aller sans doute sur le Qatar Prix de l’Opéra (Gr1, 4/10) ou le

Qatar Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1, 4/10). »

Élie Lellouche, entraîneur

d’Article Rare, le 23 août :

« Elle court très bien,

d’autant qu’elle faisait sa rentrée. De plus, elle devance Tamazirte. Je suis

satisfait de son comportement. Néanmoins, je ne pensais pas être battu par

Charity Belle. Je ne sais pas vers quoi elle va être orientée. Elle va être

engagée dans le Prix de l’Opéra (Gr1) mais je pourrais avoir Board Meeting

(Anabaa) et Danse Grecque (Hold that Tiger) dans cette course. C’est vrai que

c’est un problème mais si je n’avais que des problèmes comme cela, ce serait

bien (rires)... » Yves de Nicolay, entraîneur d’Éclair de Lune, le 23 août :

« Elle a eu plusieurs

périodes de toux et nous nous en sommes sérieusement occupés. Depuis Vichy,

nous l’avons bien. On peut espérer gagner un Groupe 3 avec elle. » Jean-Yves

Perès, propriétaire d’Éclair de Lune, le 23 août : « J’ai retrouvé ma pouliche.

J’ai même cru aujourd’hui à un moment qu’elle pouvait gagner, mais elle aurait

préféré un terrain plus souple. Ici, elle bat tout de même Tamazirte et

Proportional. Ce n’est pas par hasard que l’on avait couru le Prix de Diane

avec elle. On avait eu tous les malheurs du monde ce jourlà et elle était

également en chaleur. »

 

 

 

Christophe Soumillon, jockey de

Shalanaya, le 1er septembre : « C’est une pouliche qui pousse à droite. Je suis

donc allé chercher progressivement la lice. Quand je lui ai demandé

d’accélérer, elle l’a fait franchement. J’ai juste eu un instant d’inquiétude

dans la fausse ligne droite avant qu’elle ne s’équilibre. »

Mikel Delzangles, entraîneur

de Shalanaya, le 1er septembre : « Dans le Prix Psyché, elle n’avait pas fait

sa course car elle avait un ovaire très douloureux. Aujourd’hui, elle était

très bien et elle a fait sa valeur en remportant cette Listed. Maintenant, nous

allons nous attacher à lui faire gagner son Groupe. Mais je ne sais pas encore

quelle course nous choisirons. »

 

 

 

HISTOIRE DE LA COURSE

Cette épreuve a été créée en

1974. “L’Opéra” était Groupe 2 de 1974 à 1999 pour être promu Groupe 1 en 2000.

La course était réservée aux 3 et 4ans seulement jusqu’en 1989, avant donc

d’être ouverte aux 3ans et plus.

 

 

Records

Le record de l’épreuve est

aussi le record du parcours. Il est détenu par Mandesha qui s’est imposée en

2’00’’90.

Jockey (3 victoires)

•Yves Saint-Martin (1975, 1977,

1981) ; Walter

Swinburn (1983, 1985, 1992) ;

Cash Asmussen (1986,

1990, 1998).

Entraîneur (5 victoires)

• Christiane Head-Maarek (1984,

1987, 1988, 1989,

1992).

Propriétaire (3 victoires)

Jacques Wertheimer (1987,

1988, 1989)