Roc de sivola a le sens du devoir

Autres informations / 24.10.2009

Roc de sivola a le sens du devoir

ENGHIEN-SOISY, Samedi

Prix Roger Saint (L)

 « On ne peut rien demander de plus à Roc de

Sivola (Cadoudal). Il a remporté une Listed à Auteuil sur les haies et ce Prix

Roger Saint (L), son objectif. Il fait toujours ce qu’on lui demande. » Yannick

Fouin est fier de son protégé, vainqueur autoritaire du Prix Roger Saint,

l’officieux Grand Steeple-Chase des 4ans d’Enghien. Hormis deux faux pas, Roc

de Sivola a toujours fait sa valeur. Ce brave poulain qui fait aussi bien le

steeple que les haies a également bénéficié d’une monte avisé de son jockey

Morgan Regairaz qui l’a calé contre la corde. Une tactique payante. « Plus ça

allait, plus il sautait à gauche, a poursuivi Yannick Fouin. Au départ, nous

avions prévu de venir en dehors, là où le terrain est le moins haché mais cela

s’est bien passé quand même. En effet, quand il a pris le chemin des fusains,

il était plus fluide par la suite. Il pourrait maintenant courir la Grande

Course de Haies d’Enghien (Gr3, 25/11). » Morgan Regairaz s’est confié au micro

du cheval émetteur, déclarant : « Roc de Sivola apprécie l’hippodrome du

plateau de Soisy. Bien qu’il ait le terrain contre lui, il a réussi à remporter

cette Listed. J’ai préféré aller dans les trous plutôt que de me battre avec

lui. A 50m du but, je lui ai quand même dit : « Fais pas le con, « Rocky » !

Gagne-moi cette course ! ». Je tiens aussi à souligner le travail d’Alan, son

jockey du matin. » Roc de Sivola est un poulain qui doit encore afficher des

progrès pour atteindre le niveau des courses de Groupe. Mais il devrait bien

vieillir.

Deuxième, Tarakan (Trempolino)

a franchi un palier. Le pensionnaire de Jacques Ortet restait sur trois succès

en province. Bien que biaisant parfois sur sa droite, Tarakan a remis une

accélération sur le plat, se classant deuxième. Il a tout à fait le profil pour

accomplir un bel hiver à Pau.

Affectionnant le terrain

profond, La Trattoria (Majorien), acheté « à réclamer », a tracé un bon

parcours pour obtenir la troisième place.

 

Le frère d’Hercule Noir

Coélevé par Gilles et Thomas

Trapenard, Roc de Sivola est le frère du très bon Hercule Noir (Rochesson).

Sous la férule de Yannick Fouin lui aussi, Hercule Noir avait remporté le Prix

des Drags (Gr2) 2005 et pris cinq places de Groupe. « Roc de Sivola est plus

fin que son frère Hercule Noir, qui était carré, nous a précisé Yannick Fouin.

Mais surtout, ce qu’ils ont en commun, c’est que ce sont tous deux de vrais

chevaux de cœur qu’il faut respecter. »

Mère de Roc de Sivola, Miss

Raho (Rahotep) n’a couru qu’en plat, et sous quatre entraînements différents.

Elle a gagné neuf courses sur les quarante-six qu’elle a disputées.