Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Royal bench, un bon élève prêt à sauter des classes

Autres informations / 14.10.2009

Royal bench, un bon élève prêt à sauter des classes

LONGCHAMP, Mardi

Prix du Puits de l’Ermite (D)

Le succès de Royal Bench

(Whipper) dans le Prix du Puits de l’Ermite a laissé une belle impression.

Celle d’un poulain capable de sauter quelques marches et de tenter sa chance

dans les courses principales, après cette victoire au niveau “D”. Assez grand

et pas encore arrivé à maturité physiquement, Royal Bench est effectivement

susceptible de progrès. D’autant qu’il devance nettement la ? JDG

Rising Star ? Mubtassim (Red Ransom), grand favori de la

course et seulement troisième. « Il a beaucoup progressé, nous a déclaré

l’entraîneur du vainqueur, Robert Collet.

Ses débuts avaient été

plaisants. L’état du terrain l’a avantagé. Il est plutôt maniable et n’est pas

trop brillant. Il doit pouvoir monter de catégorie. » Le jockey du poulain de

Richard-Claude Strauss, Ioritz Mendizabal, n’a pas été dur avec son partenaire,

lui donnant seulement trois coups de cravache. La Cravache d’or 2008 a confié

au micro du cheval émetteur : « C’est un poulain qui est beau physiquement. M.

Collet m’avait dit qu’il fondait de gros espoirs sur lui. Il avait débuté

gentiment [3e dans le Prix de Fontenoy, ndlr] dernièrement. Il a su mettre un

coup de reins décisif. Durant le parcours, une fois que je l’ai repris, il

s’est montré relax. Même si je n’avais pas l’avantage, je savais à cent

cinquante mètres du but que j’allais gagner. »

Vu sa façon de finir et de s’imposer

dans la dernière foulée, on peut penser que Royal Bench pourrait aller sur

2.000m l’année prochaine, comme le laisse d’ailleurs entendre son pedigree.

 

Mubtassim a encore besoin de

s’endurcir

Impressionnant lauréat du

Prix du Lude à Chantilly, Mubtassim était particulièremen attendu.

Malheureusement, le poulain du Cheikh Hamdan Al Maktoum se bat un peu contre sa

personnalité en compétition. Il se montre allant et, si sur l’hippodrome des

princes de Condé, en bon terrain, cela ne lui avait rien coûté, ça n’a pas été

le cas sur le terrain très souple de Longchamp.

 

 

 

Après avoir animé l’épreuve,

en étant brillant, Mubtassim n’a pu contrer les attaques dans la ligne droite.

« Le poids [Mubtassim rendait de trois à quatre kilos à cinq de ses sept

adversaires] ou l’état du terrain peuvent avoir “joué” sur sa performance, nous

a avoué Freddy Head, entraîneur du poulain. Il a craqué à la fin. Je pense

qu’il a besoin de compétition. Il doit s’aguerrir. »

 

100% Kilfrush Stud Farm

Élevé par Kilfrush Stud Farm

(le haras de Richard-Claude Strauss), Royal Bench est un pur produit de cet

élevage. Son père, Whipper (Miesque’s Son), est en passe de devenir un étalon

de grand talent. Pour sa première production cette année, il a donné quatre

gagnants dont Dolled Up, lauréate du Prix du Bois (Gr3) et quatrième du Prix

Morny (Gr1). Robert Collet, qui a entraîné Whipper, nous a confié qu’il ne «

peut que se réjouir de la réussite de cet étalon, d’autant que tous ses

produits galopent. » Mère de Royal Bench, Hit the Sky (Cozzene) n’a pas couru.

Son premier produit, Rain of Melody (Night Shift), a enlevé deux courses.

Deuxième mère de Royal Bench,

Cerulean Sky (Darshaan) est aussi un produit de Kilfrush Stud Farm. Sous les

mêmes couleurs que son petit-fils, elle a enlevé le Prix Saint-Alary (Gr1) et

s’est classé troisième du Prix Vermeille (Gr1). Au haras, elle a donné Honolulu

(Montjeu), vainqueur de Groupe 2 sur 3.600m et troisième du St Leger (Gr1)

alors qu’il en était le favori.