Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Royality préserve son invincibilité

Autres informations / 02.10.2009

Royality préserve son invincibilité

Prix Marittimo

Depuis ses premiers pas en obstacle sur les haies de

Rochefortsur-Loire, le 2 août 2009, Royality (Visionary) n’a pas connu la

défaite. Il a ajouté une quatrième victoire à son palmarès, restant ainsi

invaincu sur les obstacles, en enlevant avec autorité le Prix Marittimo sur les

balais d’Auteuil. Rapproché dans la ligne d’en face, le pensionnaire de

Philippe Peltier a démarré à l’entrée de la ligne droite pour faire nettement

la différence sur le plat. Royality bénéficiait d’un avantage pondéral

intéressant par rapport à ses aînés et n’a pas laissé passer ce bon engagement.

« C’est un drôle de poulain dont je ne connais pas les limites, nous a avoué

Philippe Peltier. Il sera meilleur quand nous pourrons le détendre, car il est

encore allant, même s’il s’est posé en face. J’aurais pu courir le gros

handicap mais la physionomie de l’épreuve n’était pas pour lui. Il encaisse

bien ses efforts et se prépare facilement. Nous allons voir vers quelle course

nous allons aller. » Dans l’entourage du poulain, on évoquait la possibilité de

participer au Prix de Triquerville (L) sur le steeple-chase d’Auteuil.

D’ailleurs, Royality a découvert Auteuil d’emblée sur les gros obstacles, avec

une franche victoire à la clé. Deuxième, l’AQPS Rexon du Ronceray (Video Rock)

a très bien couru. Attentiste, il s’est montré accrocheur sur le plat,

prononçant son effort en pleine piste pour prendre le premier accessit. Le

protégé de Jean-Paul Gallorini a conforté la domination des AQPS de 4ans dans

cette compétition.

 

Un fils de Visionary

Élevé par Amédée Choupeault et M. Travers, Royality est un

fils de Visionary (Linamix), étalon au Haras des Mazières au Lion-d’Angers où

il fait la monte pour 1.000€. Sous l’entraînement d’André Fabre et la casaque

de JeanLuc Lagardère, Visionary s’est classé troisième de la Poule d’Essai des

Poulains (Gr1).

Mère de Royality, Alezia (Haltea II) a couru vingt-six fois,

gagnant deux courses en obstacle. Comme nombre de mères de bons sauteurs, elle

a fait ses preuves sur les parcours de cross.

Les autres partants dans leur ordre darrivée

: Miconos (Limnos), Boroa Le Neslois (Timboroa). Non partant : Snowbay

(Nononito).

Tandori se montre très généreux en tête, Watergate tente de

garder le contact. Les concurrents progressent en file indienne sous

l’impulsion des deux leaders. Miconos et Rexon du Ronceray sont en tête du

peloton. Les deux fuyards se calent le long des fusains et vont compter jusque

dix longueurs d’avance à mi-parcours. Royality se porte en troisième position

dans la ligne d’en face. Phase finale, Tandori saute comme il peut les deux

dernières haies, mais fait preuve de courage jusqu’au bout. Il termine 3e.

Royality prend la tête au saut de la dernière haie et remporte la palme

facilement. Rexon du Ronceray fournit un bel effort final et s’octroie la 2e

place aux dépens de Tandori.