Saint-cloud, mercredi

Autres informations / 29.10.2009

Saint-cloud, mercredi

Prix de Flore (Gr3)

Rainbow Dancing se retrouve

Les récentes performances de

Rainbow Dancing (Rainbow Quest) étaient un ton en dessous de la valeur qu’elle

a montrée à 3ans, notamment lors de sa victoire dans le Prix Casimir Delamarre

(L). Mercredi, elle s’est totalement réhabilitée, terminant troisième au terme

d’une belle ligne droite. Son entraîneur, Helena Van Zuylen, nous expliquait à

propos de cette prestation : « Je tiens à dire que Thierry Thulliez l’a très

bien montée. Thierry Jarnet a fait un gros travail sur Rainbow Dancing, lui

réapprenant à se détendre. Car elle a tendance à se tendre, étant un peu une

cocotte-minute. Même si elle a gagné sa Listed en allant devant, elle est mieux

en attendant. Le Prix Fille de l’Air [Rainbow Dancing y terminait deuxième l’an

dernier, ndlr] est possible, mais il est un peu rapproché. Nous verrons en

fonction de sa récupération. »

 

Andrea prend ses marques

Achetée par l’écurie

Wertheimer & Frère en vue d’une future carrière au haras, la troisième du

Preis der Diana (Gr1), Andrea (Dashing Blade) se classe neuvième pour ses

débuts en France et sa nouvelle casaque. Peu reluisant au premier abord, ce

résultat est un peu mieux qu’il n’y paraît, car Andrea a fait un effort final

qui n’est pas passé inaperçu. Pierre-Yves Bureau estimait après la course : «

Il ne faut pas la juger trop durement, car on ne doit pas perdre de vue qu’elle

n’avait pas couru depuis trois mois. C’était une remise en route et nous allons

essayer de lui trouver une Listed pour 3ans avant la fin de l’année. »

 

 

Un pedigree de la “Louvière”

bien connu

Élevée par Petra Bloodstock

Agency, Célimène possède un pedigree du Haras de la Louvière bien connu.

Lunassa, la mère de Célimène, n’est pas vraiment restée dans les mémoires pour

ses performances malgré deux victoires, mais au haras, elle a donné Lunaska

(Ashkalani), gagnante du Prix des Jouvenceaux et des Jouvencelles (L) et mère

de Luna Royale (Royal Applause), lauréate de cette même course. La deuxième

mère de Célimène, Luvia (Cure the Blues) est aussi l’arrière-grand-mère de

Boris de Deauville (Soviet Star), lauréat des Prix d’Harcourt (Gr2), de Guiche

et Gontaut-Biron (Grs3), et la grand-mère d’Ask for the Moon (Dr Fong),

gagnante du Prix Saint-Alary (Gr1).

Lors des dernières ventes

d’août à Arqana, Gérard Laboureau a acheté le frère de Célimène, par Red

Ransom, pour 220.000€.