Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Signal peut vaincre le signe indien

Autres informations / 16.10.2009

Signal peut vaincre le signe indien

SAINT-CLOUD, Vendredi

Prix Armistice (E)

Signal (Numerous) aurait pu

briser son statut de maiden dans un “réclamer” sur la P.S.F. deauvillaise cet

été. Auteur d’une fin de course tranchante, il a échoué d’un nez au passage du

poteau, alors qu’il s’était élancé d’un numéro plus à l’extérieur que prévu sur

le programme. Il avait été acquis 33.333€ par Didier Prod’Homme pour Bernard

Giraudon. Avant ce “malheureux” accessit, Signal avait couru dans un lot de

qualité, le Prix de Bélimont (G) dans lequel, pour ses débuts, s’imposait

Maroon Machine (Muhtathir), deuxième du Critérium du Fonds Européen de

l’Élevage (L). Signal, quant à lui, terminait troisième. Et malgré un parcours

à l’extérieur, il devançait Porzapone (Vespone), un poulain régulier qui vient

de remporter une “D” à Lyon-La Soie. Au cours de sa première sortie, Signal

avait aussi voyagé à l’extérieur avant de céder à la fin.

 

Grypas et Estimate :

confirmation attendue

Grypas (Medicean) et Estimate

(Westerner) viennent tous deux de laisser une belle impression. Grypas s’est

imposé de bout en bout dans une “G” à Fontainebleau devant Pain Perdu

(Vespone), un poulain très honnête. Grypas fait partie d’une bonne famille que

connaît bien son mentor, Carlos Laffon-Parias. C’est le neveu de nombreux

milers qui ont tous obtenu du caractère gras : Krataios (Sabrehill), Keltos

(Kendor), Kavafi (Zafonic), Loxias (Saumarez) et Iridanos (Sabrehill). Estimate

a bien couru lors de ses deux dernières sorties. Ce premier septembre, il a

produit un effort notable pour s’octroyer le premier accessit dans une “F”.

Rallongé de course en course, ce fils de Westerner devra se tenir assez près

des leaders s’il ne veut pas être pris de vitesse.

 

Des artifices pour briller

L’expérimenté Crios (Canyon

Creek) porte de nouveau les œillères alors que Prinzde Glas (Verglas) les

portera pour la première fois. Se montrant brillant et parfois regardant durant

ses parcours, ces artifices utilisés à bon escient peuvent devenir de

véritables armes pour canaliser son énergie. Crios est rallongé de course en

course, mais ce vendredi, ce sera son troisième essai sur la distance.