Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Simon de montfort, un nouvel inédit de l’association maktoum/fabre

Autres informations / 06.10.2009

Simon de montfort, un nouvel inédit de l’association maktoum/fabre

CHANTILLY, Mardi

Prix de la Piste Rodosto (F)

Dans ce Prix de la Piste

Rodosto (F) réservé aux 2ans encore maidens, aucun poulain ne se détache

réellement de ce lot modeste. Toutefois, un inédit représentant le tandem

“Maktoum/Fabre”, Simon de Montfort (King’s Best), sera à observer en vue de

l’année prochaine. Depuis le lancement de la saison 2009, les 2ans provenant de

l’entraînement d’André Fabre brillent sur l’Hexagone. Environ 70% de ses

partants ont gagné.

 

Les atouts de Simon de

Montfort

Simon de Montfort a pour mère

Noble Rose (Caerleon) qui était sous l’entraînement de Luca Cumani quand elle

pris le premier accessit du “Royallieu” (Gr2) en1994 et la quatrième place de

cette même épreuve l’année suivante. Simon de Montfort est le propre frère de

Notability, un cheval qui a participé à de nombreux Groupes à travers l’Europe

sur des distances ne dépassant pas le mile. Outre ses bonnes origines, Simon de

Monfort bénéficiera d’un second atout : la décharge de Mickaël Barzalona, un

jeune jockey qui connaît une belle réussite.

 

Un maiden difficile à évaluer

Six des neuf concurrents de

cette épreuve n’ont effectué qu’une seule apparition. Ils sont donc difficiles

à évaluer. Mais Ajdaad (Horse Chestnut) et At Least (Miesque’s Son) semblent

les mieux parés pour se distinguer. Dans le Prix de Villebon (F), Ajdaad a

conclu derrière deux concurrents réguliers : Battlecat (Tiger Hill) et

Frederick Handel (Oratorio). At Least, pour sa part, a débuté dans le Prix

Joyeux Drille (F) qui voyait s’affronter des éléments aux flatteuses origines,

dont le fils de Six Perfections, Six Realms (Storm Cat). Sa performance sera

suivie avec intérêt puisqu’elle permettra de juger la valeur du lot de ses

débuts.

 

L’expérience pour avantage

Philander (Red Ransom) et

Precipitate (Barathea) ont couru plus d’une fois, au contraire de leurs

adversaires du jour. Et chez les jeunes, chaque course compte et apporte son

lot d’apprentissage. L’expérience est un atout, surtout que ces deux-là

comptent de bonnes prestations. Philander, directement mis sur le mile, a couru

trois fois : deux fois en France et la dernière fois à Sandown où il a terminé

bon troisième. Precipitate compte deux sorties pour deux places de quatrième.

Montée devant pour ses débuts, elle a évolué à l’arrière à sa deuxième sortie

pour apprendre une nouvelle manière de courir. Ainsi, elle a dû revenir

progressivement sur les autres et bien terminé son parcours.